/// Interview de The Last Embrace

Publié le 01/04/2003 par Raph

Interview réalisée par e-mail.

MF : Tout d'abord, comme beaucoup ne vous connaissent pas encore, présentez nous un peu votre musique.

Nous jouons du metal atmosphérique. Afin que les gens puissent se faire une idée de notre musique, pour cadrer en somme, nos influences principales sont : Anathema pour l'ambiance, Opeth pour les guitares acoustiques et l' agencement des instruments et The Gathering pour la voix féminine.

MF : Si je dis "The Last Embrace = mélancolique", vous me répondez quoi ?

Oui mais teinté d’espoir. On aime la musique mélancolique et ça s’entend mais ce n’est pas une invitation au désespoir ! La dominante dans nos compos est le plus souvent mélancolique par exemple dans des titres comme "Lament" ou "Seclusion". C’est, d’ailleurs, cet amour d’ambiances mélancoliques qui nous a réuni ; que ce soit Anathema pour Olivier, Anathema et The Gathering pour moi ( Vik ) ou Dead Can Dance pour Nathalie. Nous ne sommes pas tristes dans la vie, mais c’est ce genre de musique qui nous touche le plus. Néanmoins, nos morceaux ne baignent pas le désespoir, on ne joue pas du doom ! Nous traitons de sujets actuels d’angoisse mais en aucun cas de désespoir … il y a toujours un fond positif à tout ça … c’est très humain en fait. De plus les rythmes et les sons que nous employons ne sont pas sombres.

MF : Votre grand évènement en ce début d'année est incontestablement la sortie de votre 5 titres. Quels ont été les retours de la presse et des auditeurs ?

On a pas encore de retour de la presse, mais certains webzines ont chroniqué notre MCD. Les premiers retours sont plutôt positifs. On espère recevoir un accueil aussi chaleureux en kiosque et dans un premier temps nous faire connaître … le MCD est en quelque sorte notre porte parole.

MF : Vos morceaux ont été enregistrés il y a 1 an et demi, pourquoi un tel écart avec la sortie du cd ?

Pour des raisons financières et logistiques ; Vanessa nous a quitté juste après l'enregistrement et on a connu une période de flottement et d’incertitudes. Nous travaillons tous à côté, donc c’est un peu dur pour s’organiser. Après le départ de Vanessa s’est posé la question de savoir si on restait à cinq ou de lui trouver un ou une remplaçant (e). Donc pendant un temps, on a réarrangé nos morceaux à 5. Et puis, on s’est laissé le temps de composer. Ca n’aurait pas été évident de trouver des concerts avec à peine cinq morceaux à jouer. Aujourd’hui nous tournons à nouveau à 6 et nous reprenons nos marques et gérons la sortie du MCD de front.

MF : On se doute bien que depuis l'enregistrement, vous avez énormément évolué, quel est le nouveau visage de The Last Embrace, à quoi doit on s'attendre dans vos nouvelles compos ?

Les nouvelles compos se sont enrichies, certains morceaux sont plus longs et plus progressifs tout en restant fidèle à notre style. Nous avons tous progressés en tant que musiciens. On n'hésite pas à incorporer des éléments puisés dans un paysage musical ( rythmique et mélodique ) autre que le metal. Nous ne voulons pas nous confiner à un genre particulier, les futures compositions n'en seront que plus "colorées" . Par exemple, une de nos compos à venir a une partie hispanisante, une autre a une couleur un peu plus orientale. C’est un peu bateau de dire ça, mais on a pas envie de se mettre de barrières musicales. On écoute tous de la musique en dehors du metal et c’est naturel d’inclure dans nos compos des ambiances, on va dire, un peu originales.

MF : Depuis peu, Alexia a intégré le groupe aux claviers, quels sont les changement majeurs, du point de vue musical, entre elle et la précédente claviériste ?

Elle n’est là que depuis deux mois et pour l’instant elle s’imprègne des compos. Alexia se contente de rejouer et d’assimiler les parties déjà enregistrées sur le CD car ce sont les chansons pour lesquelles nous faisons, actuellement, la promotion. Les gens qui ont écouté le mini-CD ont naturellement envie d’entendre la même chose en concert. Et pour les compos non encore enregistrées, elle a carte blanche. Par la suite, elle va apporter des idées de morceaux. Grâce aux machines d’Alexia nous allons pouvoir jouer sur les ambiances vocales sans pour autant perdre le coté humain du chant … Cela va aider à créer des mini-univers mais pour cela il faut nous laisser un peu de temps pour explorer toutes les possibilités.

MF : Autre grand évènement pour vous, une participation au festival de la Rotonde à Hirson dans l'Aisne (02) les 31 mai et 1er juin avec une affiche prestigieuse. Vos impressions ? Comment avez vous décroché cette participation ?

On est ravi mais ça n’a pas était facile. On a envoyé un CDR, il y a un an pour l’édition de 2002. L’organisateur nous a rappelé six mois plus tard, pour nous dire qu’il avait pioché dans sa pile de CD par hasard. Il a apprécié notre musique et il nous a proposé de participer à l’édition 2003. On lui en est tous très reconnaissant. Il semblerait qu’on soit le seul groupe non signé qui joue à cette affiche. On est d’autant plus honoré d’y participer. Comme on peut avoir l’angoisse de la page blanche, on a l’angoisse du public inconnu ... C’est à la fois effrayant et grisant. Surtout que c’est pas nous que le public attend mais bien les têtes d’affiche, c’est un vrai challenge.

MF : Saxon, Paradise Lost, To Die For, Sonata Arctica, Shaman, After Forever, Elegy, Misanthrope, S.U.P, Headline ( etc .. ) seront à la Rotonde. Parlez nous un peu du rapport entre The Last Embrace et ces groupes, lesquels aimez vous ? certains vous ont-ils influencé dans votre musique ?

Alexia ne connaît ces groupes que de nom, notre claviériste est plutôt branchée electro et indus. Jean-Marc aime SUP et Paradise Lost mais plutôt leur ancienne période, celle de Draconian Times. On est le seul groupe de metal atmosphérique à l’affiche. En ce qui concerne les autres groupes, on aime beaucoup The Old Dead Tree, qui sont des potes. Pour la petite anecdote, le prof de guitare d’Olivier sera à l’affiche aussi car il joue dans Dealgood ( ndlr : Dealgood qui est aussi le groupe de notre chroniqueur FLH, quoi ? un peu de pub çà fait pas de mal ! blunk. Mais contrairement aux autres pour Vik il va se régaler car il y’a un paquet de groupes qu’il aime à cette affiche : Paradise Lost, Sonata Arctica, Yyrkkon, To Die For, SUP, et The Old Dead Tree. Nathalie n’est pas au fait de l’actualité métal … elle ne baigne pas dedans, c’est un choix qu’elle a fait pour éviter toutes influences, ce qui ne l’empêche pas de connaître certains groupes de nom ( et Paradise Lost un peu d’oreille ).

MF : Les textes de The Last Embrace sont introuvables sur votre site ou le livret, pouvez vous nous en parler un peu?

Ils seront bientôt dispos sur le site. Pour l’écriture des textes, c’est une collaboration entre Jean-Marc, Alexis, Olivier et Nathalie. Dans nos textes, nous exprimons les problèmes liés à l’environnement urbain : le manque de communication, la solitude … mais comme nous l’avons déjà dit plus haut nous restons dans un registre optimiste et ne faisons dans le misérabilisme ou le dépressif gratuitement.

MF : Vos projets pour le futur ?

On a sorti notre CD, on va jouer au festival de la Rotonde et c’est déjà bien ! On va jouer partout où on voudra de nous. Peut-être en Belgique avant la fin de l’année. On a terminé d’enregistrer des versions acoustiques de "Cold Embrace" et "Lament" avec juste des guitares et du chant. Elles devront bientôt être disponibles en téléchargement sur notre site. Et surtout, on bosse sur des nouveaux morceaux pour notre premier album. Nous espérons enchaîner les concerts.

site web : http://www.thelastembrace.com

Partager cet article

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire