/// Interview de Trepalium

Publié le 29/06/2012 par olivier no limit

Le hellfest étant passé il peut être intéressant de savoir comment un groupe à ressenti les choses de « l’intérieur ». Sous la houlette de Klonosphere, voici ce qu’en pense Trepalium.

1. Pourriez-vous faire une petite présentation de votre groupe, son style, sa genèse ?

Harun Demiraslan : Trepalium est un groupe de groove-metal composé de 5 musiciens. KK au chant, Ludo à la basse, Sylvain à la batterie, Nico et moi au guitares. Nous avons 4 albums à notre actif, environs 300 concerts Voilà, j'avais commencé le projet avec Ludo en 2000 par une démo. Enregistré avec une boite à rythme, on s' était dit que grâce à celle-ci, nous trouverions vite d'autres musiciens pour fonder un vrai groupe. Un peu plus d'un an après nous assistions au dernier concert du groupe dans lequel Sylvain, Nico et Yann Ligner de Klone officiaient. De cette rencontre est né Trepalium. Par la suite, nous avons enregistré notre première maquette et rencontré KK lors d'un concert que nous donnions pas loin de chez nous . On a gardé contact avec lui pour faire un test...nous nous sommes caler une première répète et le feeling est tout de suite passé. Une fois le groupe au complet, nous avons très vite enregistré notre deuxième démo qui nous as permis de signer chez Holy records pour deux albums. Nous avons sortie le premier, "Through the absurd" en 2004 et le deuxième "ACOD" en 2006. Ce dernier nous a permis de trouver notre style. Un mélange de metal assez technique, de riff groovy aux accents jazz, et death. Nous avions sortie entre autre, un clip du titre "Sick Boogie Murder" qui a bien fait parlé de lui...la presse s'est montré très enthousiaste, les chroniques était excellentes et encourageante. Mais malgrès les bons retours et tout ce que Holy nous ont apporté, nous avions besoin d'avancer autrement, de vivre d'autre expériences. Nos routes se sont donc séparées. Nous avons passé une année sabbatique avant de nous y remettre sérieusement. Après pas mal de recherche, nous avons finalement sortie notre 3ème album, "XIII", chez Season of mist en 2009. Les retours furent excellents! Celui-ci nous permis d'affirmer notre style et de passer un cran supplémentaire dans l'évolution du groupe. Nous avons été d'ailleur invité sur la tournée française de Gojira pour la tournée de "The Way Of All Flesh". 19 dates d'affilées dans des salles pleines a craquer et dans de pures conditions! Une belle expérience...après ça, nous avons opté pour l'autoproduction. "H.N.P", le dernier album en date est sortie le 8 juin 2012 chez Klonosphere.

 

2. Comment fut l’accueil du public au Hellfest lors de votre set ?

Très bon comme à chaque fois! c'est désormais la 4ème fois que nous y participons et le public à toujours répondu présent. L'ambiance était au rendez-vous malgrès l'heure matinale...environs 6 / 7000 personnes étaient là pour nous encourager!

 

3. Comment avez-vous été pris en charge au niveau de l’organisation ?

Pas évident au début vu la taille du site mais ça été. Après plusieurs éditions, l'équipe du Hellfest est désormais bien rodé à ce niveau.

 

4. Quels sont les sentiments qu’une telle manifestation a engendré en vous ? À savoir le ressentiment personnel, les souvenirs qu’il vous en restera, aussi bien en tant que musicien que fan de metal ?

Quelque chose de mémorable! Le Hellfest, c'est un peu comme la Mecque du Metal. Chaque année, c'est le même rituel. Tout le monde vient pour cet esprit de fête autant que pour voir les groupes. Perso, j'ai plus profité de l'ambiance et des rencontres que des concerts...comme si la musique était secondaire.

 

5. Avez- vous fait des rencontres qui vous ont marqués ?

...surtout des membres de groupes qui ont bercé notre adolescence. Mais il y en a eu tellement que je n'en finirai pas!

 

 

6. Est- ce un plus pour votre carrière que de participer à ce festival, ne serait-ce qu’au niveau des contacts professionnels ou autres ?

C'est l'occasion de jouer devant un maximum de monde dans de bonnes conditions et de rencontrer des gens du milieu. Vu la fréquentation du fest, tu touches forcément un public plus large aussi...donc oui biensûr!

 

7. Quelque chose à rajouter ?

Oui. Nous nous produirons sur quelques festivals durant cet été. Le Motocultor fest à Theix le 17 août, au festival des Arts Bourrins à Neuville Chant D'Oisel le 24 août et au Metal Rumble Fest IV à Saint Médard en Jalles le 22 septembre. En ce qui concerne la rentrée, nous partirons sur la route du 10 au 27 octobre aux côtés de Klone et Hacride en co-headlining dans le cadre de la tournée des 10 ans de Klonosphere!! Niveau européen, nous travaillons sur les possibilités d'effectuer une tournée d'ici la fin de l'année. Alors n'hésitez pas à venir nous voir sur scène! Merci à toi et Metal France pour cette interview!

Partager cet article

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire