/// Interview de Voice of Ruin

Publié le 01/10/2011 par Raven

Entretien à la dynamite avec le groupe d'Ovolmatine hardcore metal, Voice of Ruin, avec 2 de ses travailleurs de la mine : Randy et Erwin. No compromise et Hard Sex !

Bonne lecture !

Salut les douchebags !

Pour connaître la vie palpitante des Voice of Ruin, qui s'occupe de quoi dans le groupe au niveau des compositions, des textes, des illustrations et des à-côtés du groupe ?!

Erwin : Nils et moi-même nous occupons de la composition, le tout travaillé par le talent rythmique du bûcheron Olivier. Ce dernier se charge également d'écrire certains textes avec Randy.

Randy : Pour ma part je m’occupe des textes, du booking, du merch, des bières et des finances (rires). Je suis également chargé de boire des bières pendant que les autres préparent et rangent leur matos (rires).

 

Vous avez sorti votre premier album éponyme il y a quelques mois de cela. Comment avez-vous accueillis les premières critiques ?! Y-a-t-il des chroniques qui se détachent du lot ?!

Randy : Il y a vraiment eu de tout, mais la plupart d’entre elles étaient positives. Nous avons tout de même reçu quelques échos négatifs et spécialement de la part de la presse allemande qui ne semble pas comprendre notre style d’humour. Certaines critiques nous ont vraiment flattés, un chroniqueur nous a comparé à Despised Icon et Suicide Silence. La France est le pays qui a réservé le meilleur accueil à ce premier album et ça nous a fait super plaisir. Nous avons déjà fait quelques concerts en France et espérons pouvoir y revenir prochainement.

 

Comment s'est déroulé le processus de l'album ?! De son écriture, son enregistrement jusqu'à sa sortie ?! Qui s'est chargé de cette merveilleuse pochette aphrodisiaque ?!

Randy : A la base, cet album devait être un deuxième EP quatre titres, mais une semaine avant d’entrer en studio avec Sam Albert (Nostromo) nous avons décidé d’enregistrer huit compositions histoire de faire les choses bien. A la fin de la session batterie nous avons décidé d’en enregistrer une neuvième : Blowjob for a Call Girl. Erwin est arrivé dans le groupe juste après cet enregistrement sur lequel Marc était encore à la basse. Nous avons enregistré la batterie en une journée et la guitare en une matinée. L’enregistrement de la voix s’est étendu sur plusieurs après-midi du mois d’Août 2010 et le mixage a été effectué par Drop de Sybreed entre Septembre et Décembre 2010. C’est notre ami Nabo (Kess’khtak, Lost Sphere Project) qui s’est occupé de tout le graphisme et nous sommes super contents du résultat. L’album est sorti fin Mars 2011 sur Heimathome Records.

 

VOR

 

De quoi traite l'album en général ?!

Erwin : L'album est le reflet parfait de ce qu'est le sexe, l'argent, les dépendances et autres addictions qui font de nous ce que nous sommes. Nous sommes tous concernés par ces sujets car le corps humain est faible. Le plus important est de s'assumer et de faire la fête sans complexe. Nous ne faisons aucune morale et nous n’apprenons rien à personne. S’il fallait en tirer un message ce serait : éclatez vous, buvez des bières et profitez de chaque occasion (Hard Sex). C'est une musique thérapeutique qui permet de se changer les idées, sortir du quotidien (boulot, études ...), etc. C'est un album bien Hard certes mais également très humain.

Randy : Mes textes parlent de sexe, de drogue et d’alcool ! J’ai également un petit vice qui est d’écrire des paroles " badboy " un brin humoristique afin de rire des groupes dont les textes ne parlent que de guerre et de violence (Free Hate, Win or Die …). Mais le plus important est de savoir que Voice of Ruin n’est pas un groupe à paroles et nous ne pourrons donc jamais rivaliser avec Mylène Farmer et ses textes recherchés. Par contre niveau picole, on pourrait être comparé à Johnny et Depardieu (rires).

 

Vous pratiquez du metal hardcore teinté de thrash. Quels sont les influences du groupe ?! Qu'est-ce que vous écoutez comme musique dans la vie de tous les jours ?! Vos quotidiens et la musique ont-ils une influence dans Voice of Ruin ?!

Randy : Nous écoutons tous les styles de metal, mais nous sommes principalement fans de Metalcore et de Death Metal. Les influencent de Voice of Ruin sont très variées et c’est pourquoi on peut trouver des éléments thrash, hardcore, death ou encore deathcore dans notre musique. Mais les influences principales de cet album étaient Arkangel, Caliban, Neaera, Hatesphere, Walls Of Jericho ou encore The Arrs.

 

Peut-on espérer une nouvelle évolution dans les genres pour la musique de Voice of Ruin ?!

Erwin : Effectivement, nous avons l’intention de nous diriger vers un genre plus mélodique à la sauce metalcore. Cependant nous n’allons pas mettre de côté la touche thrash/hardcore afin de ne pas décevoir ceux qui ont aimé ce premier album. Il y aura également beaucoup de passages rock/stoner dans les prochains titres. On devrait enregistrer une nouvelle galette en Juillet 2012.

 

Vous avez pas mal joué cette année. Quels sont les meilleurs et plus mauvais concerts que vous avez fait cette année ?! Y-a-t-il des anecdotes secrètes qui méritent d'être révélées aux yeux du grand, terrible, et méchant public metal ?!

Randy : Le meilleur concert était certainement la première partie de Tankard à Colmar en Mars dernier. Sinon niveau ambiance, la plupart de nos concerts sur Lausanne étaient vraiment cools. Lors de nos derniers gigs, il y a eu deux mecs qui se sont mis à poil sur scène. Un autre souvenir marrant était le live où le public a commencé à faire des pompes et des abdos pendant Show Your Respect. Il y a aussi eu un concert lors duquel je m’étais vomi dans les cheveux, mais personne n’avait remarqué alors j’ai commencé à piquer un fou rire. Mais en général, nous avons un excellent souvenir de tous nos concerts, même si on ne se rappelle pas toujours des fins de soirée (rires).

 

Vous étiez 5 dans le groupe. Maintenant vous vous retrouvez à 4. Pouvez-vous nous rappeler pourquoi Marc, votre ancien guitariste, a quitté le groupe ?! Prévoyez-vous de le remplacer ?!

Randy : Marc a un autre groupe, Make Me A Donut, qui lui prend beaucoup de temps et il devait faire 2 heures de trajet aller-retour pour venir répéter avec nous. Comme il n’avait pas toujours le temps de venir répéter, nous avons décidé, d’un commun accord, qu’il était mieux de chercher un second guitariste qui pourrait s’investir davantage.

Erwin : J'aime beaucoup ce qu'il fait avec Make Me A Donut, et je pense qu'il devrait continuer à fond avec eux. C'est toujours lourd les changements de line-up mais on reste en très bon terme. On vient de débuter les auditions.

 

Est-ce que vous avez joué tous les nouveaux morceaux de l'album en concert ?!

Erwin : Nils est passé de 7 à 6 cordes. Nous ne jouons pas tous les morceaux de l’album, car certains titres sont difficiles à transposer pour les jouer en live. Donc nous compensons en envoyant quelques nouveaux titres.

 

D'autres concerts prévus avant la fin de l'année ?! Pour le début de l'année prochaine ?!

Randy : Nous avons eu pas mal de concerts en Septembre dont le Metal Assault de Lausanne lors duquel nous avons joué aux côtés de Caliban et God Dethroned pour ne citer qu’eux. En octobre nous avons trois bons concerts et nous allons profiter d’auditionner les nouveaux guitaristes durant le mois de Novembre. Le malheureux élu sera formé entre Décembre et Février et nous serons de retour sur les planches le 10 Mars 2012.

 

Peut-on espérer des strip-teaseuses pour les prochains concerts de Voice of Ruin ?!

Erwin : Je dois demander à ma prof de math !

Randy : Le jour où on pourra se payer des strip-teaseuses pour nos concerts, je pense qu’on engagera également un boucher pour griller des saucisses sur scène et on se déguisera en bière.

 

Comment percevez-vous le niveau du metal suisse en général ?! Suivez-vous l'actualité du metal français ?!

Erwin : En Suisse nous avons peu de groupes, mais la plupart possèdent un excellent niveau. Bien entendu nous suivons beaucoup l'actualité du metal français, il y a énormément de bonne formation tel que : Benighted, Kronos, The Arrs, Gorod, Gojira, BTM, Hybrid Sheep, Livarkahill, Headcharger, Nevercold, JC Jess (pour les amateurs de Heavy et BLS), et pleins d'autres ...

 

Avez-vous d'autres groupes à côté de Voice of Ruin ?!

Erwin : Je fais la basse et le chant dans Desert'Storm, mon side project stoner glam gay et j'ai un projet électro délire sous le patronyme Cheez avec un ami parisien. Mes priorités restent les études, le sexe, la branlette et VoR !

Randy : De mon côté je chante au sein de deux autres groupes suisses : Enigmatik et Conjonctive. Je suis également actif au sein d’un groupe de Gogo Dancers spécialisé dans les événements pour les personnes âgées.

 

Quels sont les objectifs de Voice of Ruin à moyen et à long terme ?!

Erwin : Etre sponsorisé par toutes les bières belges qui existent et par certains fast food !

Randy : Ce serait le top, mais en attendant on se contenterait déjà d’être signé sur une major, de devenir millionnaire, d’avoir plein de groupies et de faire des tournées en première partie de Lady Gaga et 50Cents.

 

On arrive bientôt à la fin de l'interview, je vous dit un mot et vous me dites ce que vous en penser, ce qu'ils vous passent par la tête … ça marche ?! Gow !

Hatebreed 

Erwin : "Destroy Everything especially my sexy Math teacher ".   

Bière 

Randy : La vie.

Erwin : Blonde, brunes, blanches ... bon programme !

Sexe 

Erwin : J'ai un gros manche avec 4 voir 5 long poils ...

Randy : Hard Sex.

DSK 

Erwin : Je rêve d'aller à NY rien que pour goûter les hot dogs DSK !

Randy : Mon modèle.

Femmes 

Randy : Hard Sex.

Erwin : J'aime les statistiques à une et deux variables avec le point G. Tant que c'est pas une Barbel qui me donne une droite de régulation sur mon innocence, ça me va.

Crabcore 

Erwin : Tout les matins, c'est parfait pour approfondir la construction de nos corps d'athlète ... (rires)

Opel Mériva

Randy : Elle est bonne ?

Erwin : Elle suce beaucoup ?

 

L'interview se termine les douchebags, je vous laisse conclure !

Randy : Merci à toi et Metal France pour le soutien. Merci également à tous ceux qui prendront le temps de nous écouter et de nous envoyer une photo d’eux à poil !

 

VOR band

Partager cet article

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire