/// The Gathering + Pale Forest

Strasbourg (03/04/2003)

Publié le 03/04/2003 par Raph

On se souvient tous de la magnifique prestation de The Gathering dans cette même salle de La Laiterie il y a déjà 2 ans et demi, eh bien les revoilà après la sortie de leur chef d'oeuvre Souvenirs, premier album à sortir sur leur propre label, Psychonaut Records. Bien sûr il y avait le Black Light District EP avec ce titre monumental de 16 minutes, mais ce n'était là qu'une mise en bouche sur l'évolution du groupe, dans la lignée d'un How to Mesure a Planet, mais désormais encore plus profonde et personnelle.

C'est aux norvégiens de Pale Forest qu'incombe la lourde tâche d'ouvrir le bal, et c'est une pure réussite. Dans un style proche de nos hollandais, Pale Forest nous déballe sa musique atmosphérique avec quelques moments plus énergiques, menée par une chanteuse adorable et tout sourire, à la voix magnifique ! En voilà une première partie fort intéressante, beaucoup plus à sa place que les Green Lizard qui avaient accompagnés The Gathering lors de leur précédent passage. D'ailleurs le public ne s'y trompe pas et l'accueil est vraiment très bon !

Puis voilà enfin The Gathering pour un show beau, intime et profond. Le son est vraiment très bon et la voix d'Anneke parfaite, elle nous transporte le long des morceaux interprétés sobrement par les musiciens. Malgré une entame un peu molle à mon goût, le tout devient nettement plus prenant après une quinzaine de minutes, encore faut-il pénétrer entièrement dans l'univers du groupe, ce qui peut ne pas être évident pour les nouveaux venus. Quoi qu'il en soit on ne peut rester de marbre devant la douceur et la mélancolie dégagée par The Gathering. Les compos s'enchaînent sans problème, le tout étant relativement varié, le groupe ne puisant pas seulement dans les morceaux de Souvenirs. On peut retenir des titres comme "Nightime Birds", "Travel", "Broken Glass", "Souvenirs" ou encore "Amity". Le public applaudit avec ferveur, et les sourires ainsi que les regards complices d'Anneke ne font que renforcer cette idée que Strasbourg et The Gathering, c'est vraiment une grande histoire d'amour !

Le groupe sort de scène quelques instants pour revenir sous les acclamations de toute la salle avec ce qui sera l'un des moments forts de cette prestation : un duo de choc et de charme avec la chanteuse de Pale Forest sur "You learn about it". "Black light district" suit pour plus de 10 minutes intenses et magiques, puis un gros We love you lancé par Anneke à toute la salle. Le groupe nous quitte une nouvelle fois puis enchaîne sur un magnifique "Great Ocean Road" en guise d'au revoir. Une très belle soirée avec un groupe formidable et une première partie de bon niveau, que demander de plus ?

Partager cet article

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Interviews