/// Demoncy + Krieg + Abazagorath

Paris (01/04/2004)

Publié le 01/04/2004 par Lud'o

210 personnes maxi étaient prévues pour ce concert 100% Black Metal ( 70% américain et 30% français pour être précis ) qui n’avait bénéficié de l’avantage d’aucune pré vente. Ce sont finalement près de 300 metalleux qui ont rempli les lieux, l’auto promo du concert, l’affiche « underground » et le bouche à oreilles ont eu raison des mauvaises prédictions pour ce mini festival.

Les français de Black God ouvrent le feu avec leur Black ( oui, je sais, de la musette aurait été surprenante ce soir … ) violent, rapide et sans concession. Leur prestation est limitée par la petite taille de la scène mais le groupe s’en sort bien grâce, notamment, à son batteur efficace à souhait et à son chanteur « chaotiquement présent », comprenez : au devant de la scène et comme possédé par je ne sais quel démon ( quoi que … ). Bonne surprise en amuse-gueule donc !

Rapidement, Abazagorath enchaîne et là, c’est un ton en dessous. Rien de bien folichon avec ce set ( groupe ? Ne connaissant pas leur répertoire, comprenez la difficulté à juger ) et le son, problème commun à tous les groupes de la soirée, n’arrange pas les choses. Ce premier groupe U.S du soir ne laissera pas, pour cette fois, un grand souvenir dans nos mémoires.

Plus « lourd », Krieg prend d’assaut la scène pour redresser la barre et on peut d’ailleurs entendre que pas mal de fans sont dévoués à leur cause. Certainement le groupe le plus original de la soirée, Krieg commence son set tout en lenteur et tel sera le ton de leur gig : alternance de blasts maîtrisés et de lourdeur malsaine amplifiée par des parties de chant clair « monastiques » sorties du gosier du très massif hurleur du combo. Celui-ci donne donc dans l’efficacité ce soir ; Krieg is good !

C’est aux ricains de Demoncy d’achever la horde sauvage amassée ce soir. Bien que je n’ais pu que partiellement assister à leur prestation, ce que j’ai pu en voir et en entendre n’a pas été pour me déplaire. Violence, ambiances et haine typiquement Black, jeu de scène du front man plutôt imposant ( pareil à un pape sataniste devant ses fidèles ) et répondant de la foule toute de noir et de clous vêtue.

Une soirée bof bof dans son ensemble.

Demoncy : http://www.infernalhorde.com/demoncy
Krieg : http://www.destructionritual.com
Abazagorath : http://www.abazagorath.net

Partager cet article

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Interviews