/// Within Temptation

Strasbourg (La Laiterie) (28/02/2005)

Publié le 28/02/2005 par Withinsylvia

19h30, arrivée devant la Laiterie où s'étend déjà une longue file de fans venus applaudir Within Temptation qui jouent ce soir sold out. Une fois à l'intérieur, je constate que le hall est pratiquement vide et pour cause : il n'y a pas de première partie. Une demi heure avant le début du concert la salle est déjà inabordable. Mon pass-photo ne me servira à rien puisque exceptionnellement et à la demande du groupe, il n'y aura pas de barrières séparant la fosse de la scène. C'est alors que j'entame un marathon à travers la foule compacte. Le public est très hétéroclite et les jeunes ados nymphettes sortent les griffes, pas facile dans ces conditions de se rapprocher de la scène.

21H00, l'intro retentit et annonce l'arrivée du groupe. "See Who I Am" ouvre le bal et la belle Sharon apparaît, vêtue d'un joli corset parme et d'une longue jupe en tulle noire. Côté décor, 2 gigantesques anges sont disposés de chaque côté de la scène, jonchée de colonnes olympiennes. La batterie est surélevée ( nous donnant ainsi l'opportunité d'admirer le jeu de Stephen) et le fond est tapissé d'un écran géant, qui n'a d'ailleurs pas servi à grand chose si ce n'est que d'apporter un côté kitsh ( je fais allusion aux cascades). S'en suit 'Dangerous Mind", "Gillean" et "Angels". Vient enfin la première chanson extraite de l'album Mother Earth : "The Promise". Les fans de la première heure sont ravis, les autres qui découvrent ont l'air d'apprécier tout autant. Vont s'enchaîner "Pale" et "Forsaken" puis leur tube "Stand My Ground" qui va galvaniser la foule et nous offrir un concours de chant dans le public assez original. C'est "Memories," leur deuxième tube, qui suivra avant que la princesse Sharon n'aille se changer pour revêtir une robe corset bleu-nuit agrémentée de longs rubans (offrant par la même un décolleté plongeant qui ne sera pas pour déplaire à la gente masculine). "Running up that hill" poursuit les hostilités et cette reprise de Kate Bush sera sans doute un des moments forts du show. Puis le morceau "Caged" sera le seul et unique extrait de leur tout premier album Enter (j'imagine que ce titre a dû surprendre les ignorants de leur période doom-gothic). Pour clore cette première partie, Within sort sa carte "Mother Earth" et c'est le carton plein assuré. Encore un joli cadeau pour les fans invétérés de l'album Mother Earth.

Une heure après le début du concert, on assiste au premier rappel et c'est dans la continuation que retentissent les premières notes de "Deceiver Of Fools". Encore un grand moment. Puis viennent "Aquarius" et le bonus "The Other Half" qu'une petite minorité semble d'ailleurs connaître.
Deuxième rappel pour Within qui va nous gâter une fois de plus avec "Our Farewell" et "Jane Doe" (titre également en bonus et hommage à cette femme qui s'est battue pour faire changer la loi américaine sur les violences sexuelles faites aux femmes).
Un concert de Within ne serait pas un concert de Within sans son hymne traditionnel qui annonce la clôture du show, je veux parler de leur excellent et envoûtant "Ice Queen".
Le rideau se ferme sur une salle comble et comblée où la température peut atteindre les 40°c.
Le bar est pris d'assaut et on déplore un stand de merchandising quasi vide.

Une bonne demi-heure après, c'est le batteur Stephen et guitariste Rudd qui descendent des loges pour venir signer encore et encore billets de concerts et pochettes cd (rappelons quand même que le groupe avait passé l'après-midi en dédicaces au Virgin!). Plus tard Sharon fera une courte apparition, toute mignonne dans son t-shirt chat. Un ptit tour dans les loges et c'est l'heure de quitter la Laiterie. Dehors une bonne cinquantaine de fans font le pied de grue autour du tour-bus, espérant un dernier autographe ou photo.
Vivement déjà le prochain album (en espérant ne pas devoir attendre 4 ans cette fois-ci).

Partager cet article

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Interviews