/// Decapitated + No return + The outburst + Arkan

La Maroquinerie (18/06/2006)

Publié le 18/06/2006 par Darkgrinder

Le siège a lieu à la Maroquinerie ce soir. Très bonne salle de l’est parisien, souterraine, sobre et spacieuse comme il faut. Que demander de plus pour nos concerts favoris ? (bière gratuite ? bon d ‘accord...). La foule assez réduite semble avoir souffert du match de foot du soir et ne rendra pas honneur à cette tournée qui s’achève par cette date.

Et c’est à Arkan que revient la difficile tâche d’ouvrir la soirée. Difficile surtout avec seulement 6 personnes ayant la force de se trainer devant la scène (trop dur) … Arkan exorte et gueule, Arkan martyrise le manche et frappe fort mais rien n’y fera le retour restera faible. Dommage les titres présentés sont fouillés et bien exécutés, peut-être est-ce que certains riffs trop longs mettent trop de temps à en découdre.

Nous apprenons alors que Destinity ne peut être présent ce soir (un de ses membres est hopitalisé) et c’est The Outburst qui remplace le groupe de black death. A la place c‘est donc un mélange de grunge et de néo metal que nous aurons. Malgré un jeu un peu naïf the Outburst s’en sort bien dans son style( c’est vrai qu’il est un peu à part ce soir), et saura bien chauffer la salle. Est-ce le jeu de scène à la Shakira de la chanteuse ?

Nous attaquons alors les choses réellement sérieuses. No return déboule sur scène et dévoile sa maîtrise parfaite du live. Réellement impressionnant, leurs titres catchy prennent toute leur ampleur sur scène et mettent en évidence un travail de fond remarquable.
Le chanteur adepte de l’arrosage du public est très puissant et sait occuper la scène et malgré (ou grace ?) à un bassiste quelque peu allumé par le canabis No return convainc sans mal. Un groupe à voir dès que possible !

Decapitated ne prendra pas la peine de faire une introduction. Directement dans le vif le groupe polonais expose sa puissance. De plus en plus direct et aggressif (et de moins en moins recherché aussi) le quatuor a gagné en assurance.
Mais il faudra m’expliquer pourquoi les solos aux fils de leurs prestations sont de plus en plus mauvais.
Decapitated enflamme la fosse mais est il pardonnable a un tel niveau que le chanteur se serve encore de reverb sur son micro ?
De nous plus n’aurons pas de rappel de leur part, visiblement trop épprouvé par les dates précédentes.

Partager cet article

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Interviews