/// Punish Yourself

Nancy (23/02/2006)

Publié le 23/02/2006 par Raph

Voila 3 ans que je n'avais plus vu les Punish Yourself, malgré leurs passages réguliers dans le Grand Est. Mais pourtant je n'avais pas oublié les sensations que procuraient leurs shows après la claque mémorable prise il y a plusieurs années à Strasbourg.

Les décibels martèlent mes tympans .. et Punish Yourself n'a rien perdu de son énergie. Le public danse, se laisse envahir par les rythmes technoïdes, ça y'est, nous sommes dans un autres monde. Mais un monde bien humain, car au fond, ces gus dégoulinants de sueur et badigeonnés de couleurs fluorescentes nous jettent à la face toute cette part de débauche que l'on refoule si souvent. Leur set pue le sexe, la drogue, la schizophrénie, le mal être, tout d'un coup il n'y a plus de limite, d'ailleurs le public le sent bien. Et il faut avouer que c'est bon.

Mais il manquait ce côté bestial apporté par cette "cage", car cette fois-ci plus de grille séparant les Punish de leur public. Dommage, cela amenait quelque chose de plus, un côté encore moins conventionnel. Qu'importe, tout le reste est bien là, avec en plus la venue d'une danseuse aux déhanchés sensuels, hypnotisée par la musique du groupe, et déversant en rythme un déluge d'étincelles sur la scène. La soirée se termina par un "Gimme Cocaine" achevant la salle sous ses boucles furieuses et ses guitares écrasantes. Il faudra du temps pour s'en remettre.

( Je passe sur le set de Muckrackers, sans grand intérêt, tant au niveau musical que scénique ... Ce n'est peut-être qu'une histoire de goût... )

Partager cet article

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Interviews