/// Satyricon + Keep of Kalessin + Insomnium

CCO VIlleurbanne (69) (30/09/2006)

Publié le 30/09/2006 par Samigina

C’est en ce samedi 30/09/2006 au CCO de Villeurbanne que les métalleux Rhône-alpins (et quelques autres) se sont donnés rendez-vous afin d’assister à l’événement que peut représenter Satyrcion sur scène pour tous métalleux qui se respectent.
Après une petite attente (comme tout le monde les connaît) sous la pluie pour que les portes s’ouvrent, le public, qui a répondu plus que présent puisque le concert affiche complet et que certains n’ayant pas acheté leur place par avance resterons définitivement dehors, prend possession des locaux.

Pour être sincère je n’ai vu que très peu le premier groupe Insomnium. D’une part ils n’ont pas joué longtemps et d’une autre nous sommes rentré légèrement en retard dû au problème de pass et de guest list à l’entrée. Mais il me semble, pour le peu que j’ai vu qu’ils ont fait une prestation correcte dans leur registre de death suédois et en tout cas le public est déjà à fond et bien présent devant la scène (fait assez rare dans nos contrées surtout pour les groupes d’ouvertures).

S’ensuivra sans trop d’attente, à laquelle nous sommes pourtant habitués, Keep of Kalessin.
Il n’y a malheureusement plus Frost (Satyricon) ni Attila (Mayhem, Aborym, Tormentor); c’est surtout le remplacement de ce dernier qui ampute le groupe de l’atout qu’était le timbre d' Attila. Cependant, Keep of Kallessin s’en sort très bien et sa performance est très pro et appréciée du public. On regrettera seulement l’absence du clavier qui prive le groupe de certaines ambiances présentes sur cd.

Bon, LE moment va arriver mais cette fois-ci on a le temps de ce désaltérer avec une bière car la chaleur de cette salle malgré la pluie extérieure est limite supportable.

Un roadies allume les bougies sur les chandeliers qui se trouvent de chaque côté de la scène. Le public se rapproche, Satyricon se fait languir. Au bout de quelques minutes nous entendons la fameuse intro du « Dark Medieval Times » : jouissance. Ils débutent donc avec « Du Som Hater God », cette fois les pogots, slams et autres headbangers s’en donnent à cœur joie.
Satyricon est vraiment bien rodé et malgré toutes ces dates qui s’enchaînent (plus de 35 en moins de 2 mois) on sent vraiment l’envie et le plaisir qu’ils prennent. En plus, on appréciera le respect de Satyr pour le public et le côté humble des musiciens, avis aux amateurs hautins !
Ils nous Eviliserons l’esprit à grand coup de morceaux puisés dans tout les albums tels que «Fuel For Hatred », « Now Diabolical », « King » et on se souviendra de l’hymne « Dominious Of Satyricon » repris par le public (bizarre dans un concert métal mais propre à Satyricon et ça fait son effet !). Nous aurons le droit à deux rappels entre lesquels ils se feront longuement acclamer malgré la chaleur insoutenable cette fois-ci. Le concert se terminera avec le fameux morceau « Mother North » pour que tout le monde repart comblé.

Au final, si vous avez loupé ça, sachez que vous avez loupé un des meilleurs concerts que notre région ait connu.
King !

Partager cet article

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Interviews