/// AMORPHIS + Guests

PARIS - La Loco (14/10/2009)

Publié le 14/10/2009 par XS

Le concert commence à 19h30 (ou du moins, c’est ce qui est indiqué sur le billet). J’arrive tant bien que mal vers 19h50 et là, surprise : AMORAL (http://www.myspace.com/amoralweb) a déjà terminé et nous en sommes presque à la fin du set de BEFORE THE DAWN (http://www.myspace.com/beforethedawnmusic). Est-ce qu’un jour La Loco apprendra à être à l’heure ?
Habitué à leurs retards sans fin, je subis cette fois une incroyable avance, justifiée par une soirée disco à la suite du concert. Soirée disco qui d’ailleurs repousse le concert dans la petite salle du bas !!! M’enfin …

BEFORE THE DAWN : je ne connaissais pas du tout et c’est là finalement, toute la beauté d’un concert. Car je me prends une bonne claque et me surprends à agiter les quelques poils qu’il me reste sur le caillou aux première notes jouées.
2 guitaristes (soliste et rythmique + growls), un bassiste (chant clair) et un batteur se répartissent le petite scène et impressionnent par leur envie et leur détermination. Ca joue fort, sans démonter les tympans. C’est carré, mélodique et plutôt bien fichu … Leur concert se clôture finalement assez rapidement mais sur une excellente chanson plus mid-tempo qui scotche tout le monde.
Cette première partie fait plaisir à écouter et à voir avec des musiciens heureux d’être sur scène, prenant visiblement beaucoup de plaisir (surtout le batteur) à faire découvrir leur musique.

AMORPHIS : ils vont donc jouer à la petite loco. Ca fait bizarre quand on les connaît en festival et qu’on sait que les gars ont plutôt l’habitude de jouer devant 15 000 personnes et non devant 150 comme ce soir.

Le tracklisting est le suivant :
01 Silver Bride
02 Sampo
03 Towards and against
04 Castaway
05 (smithereens) / The smoke
06 Majestic beast
07 alone
08 Silent waters
09 Against / Cares / on rich and Poor / Against / Better
10 Form the heaven of my heart
11 Sky is mine
12 (m&m) / Black winter day
----- rappel ----
13 Sign
14 ???
15 My kantele

Personnellement, je n’étais pas trop convaincu par le dernier album “Skyforger” que je qualifiais de réchauffé de l’excellent « Silent Waters ». Mais finalement, les chansons trouvent leur place dans un set plutôt bien choisi, homogène et balayant l’ensemble de la carrière du groupe.
La prestation des musiciens est, comme on pouvait l’attendre, tout à fait excellente, malgré quelques vrombissements de l’équipement local.
L’impression d’ensemble m’a aussi agréablement surpris. En dépit de cette toute petite salle et à l’image de BEFORE THE DAWN, le groupe semble être heureux d’être là. Le bassiste harangue régulièrement le public pour taper des mains en rythme Mais le meilleur reste quand même le chanteur. Souriant mais totalement investi et habité, il nous délivre une prestation de qualité, claire et sans faille. L’alternance de growls et de voix claire est parfaite et ses capacités mélodiques sont vraiment impressionnantes. Lui aussi est content d’être là et régulièrement, il tourne son micro vers le public qui chante à l’unisson les paroles de certains refrains, voire dans certains cas, la totalité de la mélodie. Ca m’a rappelé « Fear of the dark » ou « The clansman » de IRON MAIDEN en live, avec tout le public qui chante. Et quand 150 personnes chantent du AMORPHIS au fond d’une « cave », je peux vous dire que ça prend au trippes et ça vous transforme un petit concert en véritable festival.

AMORPHIS est donc un groupe à voir et à revoir, quelque soit l’endroit.

Partager cet article

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Interviews