/// Avantasia

Pratteln, Suisse (30/11/2010)

Publié le 30/11/2010 par Carole

Rendez-vous une fois de plus à Pratteln. Le Z7 propose deux dates pour Avantasia, le 30 novembre, ce soir donc, et le lendemain.
J'ai donc choisi d'accompagner Papa et Môman sur la première date. Malgré le fait qu'ils jouent deux soirs de suite, la salle est blindée. C'est assez rare de voir un regroupement de fans aussi importants, mais c'est sûr, Avantasia sait rameuter les troupes ! (Certaines dates de la tournée sont déjà Sold Out)

Pas de première partie, au moins je ne risque pas de la rater comme à chaque fois. Le Z7 étant plutôt à l'heure d'habitude, nos Allemands se font un peu désirer.

Ça y est, ça commence enfin à fouler les planches. Amanda Somerville, la belle choriste blonde(qui a entre autres travaillé avec After Forever, Edguy, Kamelot, Epica ...) se place dans le fond, légèrement en hauteur. Arrive le reste de la troupe, ou presque. Le premier morceau débute et c'est seulement après que l'on entend Tobias Sammet chanter, poster sur son estrade au fond de la scène.

Ils ont l'air bien motivés, ont la pêche, mais on sent un léger stress sur le chanteur. Le petit raté au niveau du lancé-rattrapé de micro dès la première chanson en est le résultat. Quelques cours chez M. Risoli Tobi ??

Cette nervosité s'est tout de même très vite estompée, je dirais même dès qu'il a été rejoint par un de ses compères au chant. Le premier à entrer en scène est le norvégien Jørn Lande, chanteur de Masterplan. On sent la froideur du grand Nord sur son visage, moi il me fait peut cet homme ...
Les duos des deux chanteurs sont endiablés. Ils mettent le feu à la salle !

Suivront les non moins connus Bob Catley (Magnum) avec qui les ballades étaient à pleurer et bien sûr Michael Kiske (ex Helloween) et Kai Hansen (ex Helloween, Gamma Ray), tantôt au chant, tantôt à la guitare. Ça sent l'Allemagne à plein nez !

N'ayant plus écouté depuis fort longtemps et m'étant surtout arrêtée après les Metal Opera Part I et II, j'avais peur de ne plus rien reconnaître. Détrompez-vous, voilà ce que mes esgourdes ont reconnu :

- Lost In Space
- Serpents In Paradise
- Sign Of The Cross
- What A Kind Of Love
- The Tower
- Promised Land
- The Wicked Symphony
- Farewell
- Avantasia (rappel)

Avantasia avait initialement prévu un set de 3 heures. Ils sont arrivés jusqu'à 2h45, ce qui est déjà pas mal. Tobias avait apparemment prévu des speeches plus longs, mais il a préféré laissé parler la musique.

A ce que j'ai pu entendre en laissant traîner mes oreilles à la fin du concert, c'est que c'était bien mieux que lors de leur dernier passage en 2008. Plus sûrs d'eux, plus performant, plus juste ... au top quoi !

Très bonne initiative cette tournée, les fans les remercient !

Partager cet article

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Interviews