/// Carnifex + Veil of Maya + Suffokate

Paris (Batofar) (03/06/2010)

Publié le 03/06/2010 par Colas*

Jeudi 3 juin : Je sors de partiel, c’est une belle journée ensoleillée (oui oui c’est arrivé), je me dirige vers Paris car ce soir, concert de Veil of Maya au Batofar. Il s’agit en fait de la tournée Européenne de Carnifex avec pour première parties Veil of Maya et Suffokate.

Devant la salle, après m’être rempli l’estomac, j’ai deux heures et demi d’avance, j’aime bien être dans les premiers, on pourrait trouver ça bête surtout au Batofar où l’on ne se bat pas pour les places en général. Mais voila, cette avance m’a permis de bavarder un peu avec les gars de Suffokate et Veil of Maya (Le chanteur de Veil of Maya était ravi de me voir porter un t-shirt de son groupe) pendant environ une heure, pas d’interview, nous parlions entre êtres humains, ces messieurs étaient curieux d’en apprendre plus sur notre pays (et surtout voulaient savoir si certaines substances hallucinogènes étaient légales).

Bref, le temps passe agréablement et nous sommes enfin à l’heure du début, Deep in Hate, groupe Parisien ouvrira le bal, je ne savais pas qu’ils seraient la. J’admet n’avoir jamais écouté ce groupe avec envie, mais sur scène c’était plutôt sympa, personne dans la petite salle flottante, à part des amis du groupe visiblement. Bonne prestation du batteur qui semble être le pilier du groupe, dommage par contre que les guitares aient été aussi brouillon, des larsens basses nous ont éclaté les tympans. Fin du set des français, la salle se rempli un peu, l’équipe du concert change toute la batterie pour Suffokate.

Je ne connaissais pas beaucoup non plus, à part le titre Not the Fallen (qu’ils ont joué). Alors la, excellente prestation, très violent et entrainant, un son plutôt correct , malgré, la encore, un son un peu sale. Le frontman semble être très communicatif avec le public, super ! Cette fois se sont les MoshPit qui m’ont mis en pétard, je suis tranquille tout devant, je ne demande rien à personnes et j’arrive quand même à prendre des coups de poing. J’ai l’habitude des concerts du genre avec des gens qui m’arrivent dessus malgré eux, je veux bien que les Coreux s’amusent de cette façon mais il faudrait quand même ne pas chercher ceux qui ne veulent pas participer à ça (au final j’ai du mettre quelques kicks dans les rotules de certains Bourins).

Arrive enfin ce pourquoi je suis venu, après un changement de batterie complet encore, Veil of Maya prend place avec un membre qui ne m’est pas inconnu, le bassiste de The Faceless. Entrée de jeu puissante et efficace, les premiers rangs de la foule en train de hurler les paroles des chansons (moi compris). Les saccades sont hyper précises, les mélodies respectées, pas de doute, Veil of Maya est en grande forme et les gars sont ravis de voir l’Europe alors ils mettent le paquet ! Le chanteur la encore sait communiquer avec son public (très nombreux), j’ai même pu pousser la gueulante dans le micro ! Le groupe a joué : We Bow in its Aura, Unbreakable, Namaste et Pillars/It’s not Safe to Swim Today. Les titres de [id] ont fait des ravages, c’était excellent. Dommage que ça n'ait pas été plus long

Encore un changement complet de backline et enfin arrive la tête d’affiche, moi j’ai décidé de reculer un peu pour ce dernier groupe. J’avais déjà vu Carnifex au Bonecrusher en janvier, ils n’avaient pas jouer longtemps mais c’était sympa. Ce soir, j’ai beaucoup moins apprécié, un groupe de brutes comme ça qui rentre sur scène avec la BO de Requiem for a Dream c’est navrant… Tous les morceaux se ressemblaient à la longue avec les breakdown après une phrase vocale seule. J’ai écouté les différents albums pour voir ce qu’il en était sur CD, et tous les titres se ressemblent bel et bien, je ne suis vraiment pas fan de ce genre, disons que 50 minutes c’était trop long pour moi, le public était toujours très en forme.

En résumé, un concert sympa, même si j’aurais finalement bien vu une autre tête d’affiche. Mais le public était la, l’ambiance était démente et pour 12 euros ça valait vraiment le coup !

Partager cet article

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Interviews