/// Concert de soutien La Horde Séquane

Pinky Bar, Nommay (25) (15/09/2012)

Publié le 17/09/2012 par Dzo

Quelques mois après le Forest Fest, La Horde Séquane est en péril et a besoin de l’aide de son public. En effet, les choses ne s’étant pas passées comme l’assoc’ l’avait prédit, elle se retrouve dans le rouge, mettant en danger son avenir pour organiser des soirées mémorables.

Mais le tir peut encore être rectifié avec cette date de soutien! En effet, à 5 euros l’entrée (ou plus si le cœur vous en disait), cette soirée regroupe quatre groupes jouant bénévolement afin de sortir l’assoc’ du gouffre. Petit rappel pour ceux qui n’y était pas, mais La Horde Séquane c’était notamment des groupes comme Taake, Urgehal, Aura Noir, Darkened Nocturn Slaughtercult, Aosoth ou encore Temple of Baal, bref tout le gratin du Black français et outre frontières, pour ne citer qu’eux. Et si on veut que les choses continuent, nous avions le devoir d’assister à cette soirée.

Contrairement aux autres concerts, cette soirée de soutien intimiste se déroule non pas à l’Atelier des Môles mais au Pinky Bar à Nommay. Nommay? Oui, un petit bled reculé situé entre Belfort et Montbéliard, où bon nombre de ses habitants doivent être frères et sœurs.

N’étant jamais en avance, je loupe le premier groupe qui avait exprès fait le déplacement depuis Genève pour l’occasion, et assiste au début du show de Wolfblut, eux aussi Suisses. Pas trop de monde dans le petit bar, à vu de nez entre soixante et quatre vingt personnes, dur à dire. Le groupe joue un black très conventionnel, linéaire et rapide, teinté de passages de voix plaintives. La formation enchaînera rapidement ses compos, laissant peu de répit au public.

Le troisième groupe, venant de Nancy, se nomme Karne, et a la particularité d’avoir une fille en tant que chanteuse. Maquillé de corpse paint dans la tradition du BM, le groupe jouera également un black classique qui malheureusement m’ennuiera rapidement. Vers la fin du show, éclate un pogo dans la ‘foule’. Jeu de mains, jeu de vilains, ça se bouscule dans cette allée étroite et forcément, rapidement ça dégénère. Un début de baston digne d’un concert de Frank Michael où les vieilles se disputent le premier rang éclate. A peine le temps de capter ce qui se passe qu’une tension est palpable et plombe la soirée. Un groupe de quelques individus (les pogoteurs) attendent dehors ceux qui les ont bousculés en les repoussant. On se croirait un peu à Farmington, mais nous sommes bien à Nommay.

L’association, dépitée, ne peut qu’assister à ce foutoir et essayer de calmer le jeu. Ce qui était censé être une soirée conviviale et peinarde en l’honneur de la Horde dégénère en règlement de compte de métalleux. Du grand n’importe quoi.

Entre la fin du show de Karne et le début du dernier groupe, va s’avérer avoir une longue attente. Mais toujours mouvementée, parce que cette histoire de baston n’est pas toujours finie et va prendre des proportions ridicules.

Lorsque Livets Angest, groupe de Black venant de Grenoble, commence à jouer, le public est clairsemé, divisé entre le bar et la salle annexe ou trône le Merchandising du label Asgard Hass, sans compter ceux qui attendent toujours dehors. Si je me souviens bien, la formation se composait uniquement d’un gratteu et d'un batteur, tenant également chacun le poste de chanteur. Leurs compositions se voulaient un peu plus variées que leurs prédécesseurs.

En bref, une fin de soirée pas folichonne plus axée sur des règlements de compte que sur le but premier, donner un coup de pouce à l’association. L’important est que les caisses ont pu être renflouées, afin de pouvoir programmer convenablement les dates à venir.

La prochaine aura lieu le Samedi 13 Octobre 2012 à l’Atelier Des Môles à Montbéliard, avec en tête d’affiche l’excellent groupe Suisse Borgne, le tout pour la modique somme de 10 euros.

Puis le Jeudi 1er Novembre 2012 ça sera Corpus Christii au Pinky Bar, entrée à 8 euros, et bien sur l’incontournable Sequane Fest en Mars 2013, avec une affiche pas encore annoncée mais qui promet du très lourd. Alors soutenez cette association qui a le mérite de se bouger le cul, et venez nombreux aux prochaines dates énoncées!

 

 informations/ préventes : la_horde_sequane@hotmail.fr

Partager cet article

Commentaires des internautes

  • Commentaire de GIGI - "DROIT DE REPONSE DU PINKY BAR A DZO" - 26/07/2013 13:38 Salut DZO, je suis GIGI la propriétaire du PINKY BAR à Nommay 25 où j'organise des concerts depuis 1992 grâce à "l'esprit large" de quelques consanguins locaux, du public qui se déplace depuis les départements 25,70,88,90, etc... (ce ne sont pas mes mensurations) et des groupes des 4 coins du pays et du monde, comme quoi il ne faut pas se fier aux apparences ! Le PINKY est le seul café-concert de l'Est a avoir organisé les premiers concerts METAL en 1995 et qui continue encore aujourd'hui à soutenir la scène Métal locale et les associations telle "La Horde Séquane".
    Je regrette que nous n'ayons pas été présentés le soir du 15 septembre à l'occasion du concert de soutien pourtant je t'ai certainement servi une boisson, cela aurait évité que ton article mérite ce commentaire. Les "pogoteurs" dont tu parles n'ont rien à voir avec l'esprit "large" de la scène PUNK HARDCORE locale ni celle du BLACK METAL local, il s'agit (tu es mal informé) d'un groupuscule extrêmement politisé dont le but était de pourrir la soirée car comme tu l'écris dans ton article le lieu ne se prêtait pas au genre de la soirée qui a malgré tout permis de sauver l'association grâce aux 80 entrées (la capacité du lieu est de 115 places) qui ont assisté aux concerts pour la modique somme de 5 euros et qui se sont déroulés comme prévu jusqu'à 1h00 du mat'. Tu vois, le petit PINKY comme le grand HELLFEST souffre aussi des a prioris mais c'est moins grave quand ils proviennent d'incultes.

1 commentaires au total

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Interviews