/// Dark Funeral

Pratteln, Z7 (Suisse) (20/03/2010)

Publié le 20/03/2010 par Carole

Ayant fait deux soirs de suite Dark Funeral, mon live report sera axé sur le deuxième soir à Pratteln, en Suisse, tant la différence entre les deux prestations aura été palpable.

C'est un Z7 à peine peuplé que je retrouve en arrivant. Tout de même étonnant pour un groupe comme Dark Funeral, surtout que c'était un samedi soir (la majorité des concerts que je vois là-bas sont en semaine).

Comme la veille à Strasbourg je rate les deux premiers groupe, Nefarium et Carach Angren. Vraiment dommage, j'aurai vraiment aimé voir ce que donne Nefarium sur scène.

Passons donc directement à Zonaria, groupe suédois de black / death mélodique. Leur prestation en elle-même était plus que respectable, maintenant je ne suis pas trop fan de ce style. C'est très mélodique et un peu répétitif à mon goût. Maintenant on ne peut pas leur ôter le fait qu'ils savent chauffer une salle ! Chaque membre du groupe est très à l'aise et bouge beaucoup. Petit bémol pour le son. La batterie était sur-triggée et la double cachait vraiment le son des grattes.
Voilà, donc belle prestation scénique pour eux, sans pour autant m'avoir scotchée au niveau de leur musique.

Ce qui n'est pas le cas de Dark Funeral qui en aura mis plein les yeux / oreilles au public.
Une intro avec jeu de lumières permet d'admirer la scène qui est plutôt monstrueuse. Elle est agrémenté de tentures à l'effigie du dernier album, "Angelus Exuro Pro Eternus". La batterie de Dominator est perchée à une hauteur vertigineuse ! Tous ceci présage donc déjà un bon show.

Le groupe entre sur scène avec "The End Of Human Race" (dernier album), histoire d'annoncer la couleur dès le début. Non, Dark Funeral n'est pas venu pour un bal musette.

Des titres comme "The Arrival Of Satan's Empire" sont joués encore plus rapidement qu'ils ne le sont déjà à la base sur CD.
Leur nouveau batteur, Dominator, est tout simplement terrible. Il donne une tout autre dimension aux titres joués. Du haut de son perchoir, on peut dire qu'il porte vraiment bien son nom. Tout comme lors de leur show au Party San Open Air l'été dernier, c'est tout particulièrement sur "An Apprentice Of Satan" qu'il m'aura mis une claque. Une rapidité terrifiante à laquelle s'ajoute les cris sur-puissants du chanteur, de quoi en avoir la chaire de poule ...

Pendant "Stigmata", E. M. Caligula se postera sur les grilles sur le devant de la scène, par lesquelles sortira de la fumée. Magnifique moment également pendant "Atrum Regina", le public headbanguant en symbiose.

Le traditionnel hommage aux femmes sera aussi de la partie, j'ai nommé "Goddess Of Sodomy", ou encore "My Latex Queen". Leur appel a du fonctionner puisque j'ai vu des nanas repartirent avec les boobs signés. C'est quand beau la vie de rock star...

Il aura fallu attendre le rappel pour enfin entendre la fameuse "My Funeral", titre du dernier opus pour lequel ils ont fait un clip, plutôt bien réussi cela dit en passant.

On aura majoritairement entendu des titres du "Diabolis Interium" et "Angelus Exuro Pro Eternus", et tous les titres phares auront été joués. Bon on aurait pas craché sur un petit "Hail Murder" ou encore "My Dark Desires", mais tout n'est pas possible.

En conclusion, excellente soirée comme d'habitude au Z7 !

SET LIST DARK FUNERAL

INTRO
1. The End Of Human Race
2. Ravenna Strigoi Mortii
3. The Arrival Of Satan's Empire
4. Thus I Have Spoken
5. Bloodfrozen
6. An Apprentice Of Satan
7. Stigmata
8. Atrum Regina
9. 666 Voices Inside
10. Goddess Of Sodomy
11. The Birth Of The Vampiir
-------------------------------------
12. My Latex Queen
13. My Funeral
OUTRO

Partager cet article

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Interviews