/// Deicide + Marduk + Vader + Absurdity

Strasbourg, la Laiterie (16/05/2010)

Publié le 16/05/2010 par Carole

C'est une Laiterie bien pleine qui accueillera les groupes ce soir : Absurdity, Vader, Marduk et Deicide.

Début des hostilités à 17h, soit très tôt par rapport aux horaires habituels de concerts. Je n'aurai donc pas pu voir la prestation de notre groupe local Absurdity.

Arrivée pendant le set de Vader, la salle était tellement blindée qu'il était impossible d'accéder à la partie "concert" de la Laiterie. Très peu de monde au bar ou encore dehors. On peut dire que le polonais savent rameuter les troupes.

Après une pause d'un quart d'heure nous somme de nouveau invités à rejoindre l'intérieur sur les premières notes de Marduk.

Ambiance sombre et froide avec les lumières bleutées. Plus facile d'accès que pendant Vader, j'arrive à me faufiler vers le devant de la scène pour quelques photos (pas de pit photo... décevant pour les photographes).

Ils débutent avec un "With Satan and Victorious Weapons" des plus haineux. On entendra également "Christraping Black Metal", "Of Hell's Fire", "Materialized in Stone" ...

J'ai trouvé leur prestation meilleure que deux jours auparavant au Metalfest, mais Marduk n'arrive plus depuis belle lurette à me tenir en haleine pendant un set complet. Je n'ai donc pas regardé jusqu'au bout, mais les fans semblaient apprécier.

Après un petit rafraîchissement bien mérité, place aux maîtres de la soirée, j'ai nommé Deicide !

A peine arrivés sur scène, la grosse machine est en marche. Si mes souvenirs sont bons, ils ont commencé par "When Satan Rules This World". Petit problème de son pour Jack Owen qui fera qu'un très courte apparition durant ce premier titre. Les fans l'acclameront chaleureusement dès son retour sur scène.

Le public est chaud comme la braise. Il faut dire qu'un groupe comme Deicide sait donner la rage au ventre. Les gens étant collés à la scène, il y aura pas mal de slams (avec un bonhomme qui en abusera tellement qu'il se fera mettre dehors).

A ma plus grande joie la setlist était semblable à celle du Metalfest, soit avec beaucoup de vieux titres.
Dans le désordre, nos esgourdes se sont réchauffées sur : "Lunatic of God's Creation", "Serpents of the Light", "Dead by Dawn", "Once Upon the Cross", "Blame it on God", "Homage For Satan", "Kill the Christians" ...
Bref, que du bon. A certains moments, le groupe enchaînait deux-trois zics en mode "medley", c'est à dire qu'elles n'étaient pas vraiment jouées en entier. Dommage certes, mais au moins ça nous aura permis d'entendre un large panel de titres.

Pour conclure, il s'agissait là d'un bien bon concert. En espérant qu'il y en aura de nouveau un peu plus comme ça à la Laiterie !

Partager cet article

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Interviews