/// Endless Motion + Poumon + Gott Ist Tot

Caveau du Deep Inside, Dijon (27/04/2012)

Publié le 23/07/2012 par Requin Volant

C’est parti pour le compte-rendu de la soirée du vendredi 27 avril qui verra trois groupes talentueux nous transmettre leur énergie dans le caveau du Deep Inside à Dijon ! C'est l'association Leptiobyss qui nous propose ce live !

Comme d’habitude, le concert prend place dans un espace plutôt confiné qui donne un charme supplémentaire au tout bien que malheureusement comme nous le verrons plus tard, le son en pâtisse.

 

 

 

Et c’est notamment le tout premier groupe de la soirée, Endless Motion, qui en fera les frais avec une voix bien en-dessous de ce qu’ils proposent à leur habitude.

Le résultat est un show excellent, des zicos motivés au possible, une bonne setlist mais un chanteur dont la voix sera plus faible que les instruments durant leurs quarante minutes de jeu.

Bien dommage lorsque l’on voit de quoi le groupe est capable en répétition ou en concert lorsque que le matos proposé par la salle/le bar est correct.

Il n’en reste pas moins que l’on passe un très bon moment, les titres sont accrocheurs, relativement variés pour du death (ça fait du bien) et le groupe est communicatif dans son ensemble.

Ce sera par ailleurs le meilleur concert de la soirée, Poumon et Gott Ist Tot bien que très bons n’arrivant pas à égaler la prestation, notamment en matière de présence scénique.

 

A noter que le groupe sortira dans quelques temps leur premier EP, un trois titres enregistré il y a quelques semaines sur Dijon et qui sera chroniqué par votre serviteur lorsqu’il sera disponible.

Une affaire à suivre donc !

 

DSCF5056-02 copie

 

Après une petit pause au frais, on est de retour pour Poumon, groupe décrit sur l’affiche comme pratiquant du « Death n’roll ».

La musique des Stéphanois ressemble à un patchwork de ce qui se fait de mieux : ambiances voisines du doom, pointes de stoner sonnant très proche des classiques de Kyuss ou encore aspects rock’n’roll bien tassés.

En bref, on passe un excellent moment en leur compagnie même si encore une fois le son du caveau, même s’il est positif du point de vue du rendu des basses, ne donnera pas à leur musique toute la saveur qu’elle pourrait avoir.

 

Quant aux petits derniers, Gott Ist Tot, ce sera le groupe que j’aurai le moins apprécié de la soirée.

Malgré de l’énergie, des riffs accrocheurs et un talent musical certain je resterai mi-figue mi-raisin par rapport à mon opinion sur le groupe et leur prestation.

C’est ici le manque d’originalité qui donnera cette sensation. En effet, les morceaux s’enchaînent, se ressemblent et ils ont donc un besoin de se diversifier car il y a clairement du potentiel et des conceptions musicales intéressantes dans chacun d’eux.

Cependant la sympathie qu’inspirent les membres du groupe et leur volonté de donner tout ce qu’ils ont permettront de passer tout de même un bon moment en leur compagnie.

 

C’était donc une soirée bien agréable comme on aimerait en avoir plus souvent dans la capitale des ducs de Bourgogne. Des groupes qui se suivent mais ne se ressemblent pas et qui donnent tous l’impression qu’ils en veulent, qu’ils ne sont pas là pour décorer. A refaire avec grand plaisir !

Partager cet article

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Interviews