/// EXODUS

GRILLEN ( COLMAR) (16/08/2013)

Publié le 17/08/2013 par olivier no limit

Hier EXODUS passait par chez nous, c'est-à-dire dans la salle du GRILLEN à COLMAR. Cela aurait pu être un moment décevant, ce fut tout le contraire.

Quand j’appris la nouvelle il y a quelques semaines je crus à une intox : EXODUS au Grillen !!Et pourtant c’était vrai, du coup je n’aurai pour rien au monde loupé une prestation de mon groupe thrash favori.

Seulement voilà les choses se présentèrent plutôt mal.

Première déconvenue : NECRONOMICON annoncé en première partie manque à l'appel. Effectivement, de la bouche de l’Allemande qui s’occupe des tournées d’EXODUS en France, ces derniers sont arrivés les mains dans les poches, sans matériel, demandant aux Américains de leur prêter le leur ! Une fin de non-recevoir leur fut adressée ! Du coup, Laurent de DEFICIENCY, me dit qu’on lui avait demandé de jouer lui et son groupe au pied levé , mais trop tard pour que cela soit possible.

Autre problème : Gary Holt, tournant au même moment avec SLAYER, c’est Kragen Lum (HEATHEN) qui assure l’intérim. EXODUS sans Gary, je suis septique !

10h20 ; ils arrivent dans une salle surchauffée à la dynamite. Et surprise : ils vont nous balancer un show bourré de sauvagerie en nous envoyant une dose de thrash sur vitaminée fort d’une douzaine de titres que voici :

1. The Ballad of Leonard & Charles
2. beyond the Pale
3. Piranha
4. Children of a Worthless God
5. Iconoclasm
6. Blacklist
7. Fabulous Disaster
8. A Lesson in Violence
9. War Is My Shepherd
10. Bonded By Blood
11. Toxic Waltz
12. Strike the Beast

Vous avez vu la liste ? Autant vous dire que des morceaux comme Children Of A Worthless God, Fabulous Disaster, A Lesson In Violence,War Is My Shepherd ,Bonded By Blood,Toxic Waltz mirent littéralement le feu aux poudres.

Les gens présent ce soir-là dans la salle, avaient la tranquillité d’une mer démontée. ils étaient chauffés à blanc. Et tout cela sous l’œil bienveillant d’un Lee Altus heureux et royal, pendant que Rob Dukes éructait ses mots et poussait le public dans ses derniers retranchements. Quant à Kragen Lum il assurait l’interim à la perfection ; sacré guitariste.Le bassiste, Jack Gibson avec sa gueule de mousquetaire et Tom Hunting possédé du démon du beat, envoyérent une section rythmique en béton.

Une arme de guerre. A lesson in violence sans aucun problème. À chaque fois que je les vois je suis scié en deux : ces mecs possédent en eux une énergie, une brutalité et un thrash porteur comme nul autre.

On est ressorti de là en sueur, comblé comme après un coït sonique qui dura pas loin d’une heure et demie. De plus les voir dans une petite salle comme celle du Grillen fut un vrai régal. On attend un nouvel album pour 2014, je serai au rendez –vous.

EXODUS a su se refaire une seconde jeunesse quand ils ont engagé Rob Dukes. Leur thrash est devenu plus sombre, moins groove certes mais tout aussi efficace. Et puis les riffs d’EXODUS sont des must ! On peut les critiquer au travers de leurs albums mais ceux qui ont assisté un à de leur set savent une chose : en live ils tuent !!!

Une nouvelle preuve ce soir là: décibels thrash en folie!

 

Partager cet article

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Interviews