/// Godsized & Black Label Society

Clermont-Ferrand, Coopérative de Mai (20/03/2011)

Publié le 20/03/2011 par Raven

Dimanche 20 Mars 2011

C'est avec un Dimanche ensoleillé que je fais le déplacement à Clermont-Ferrand pour aller voir Black Label Society en concert !

En effet, BLS a décidé de faire une halte à Clermont-Ferrand pour leur tournée européenne 2011. Cette date en province se présente comme une immense opportunité de voir enfin la bande à Zakk Wylde. De plus un Dimanche soir, toutes les conditions sont réunies pour que la soirée soit bonne. Godsized accompagne BLS en tant que première partie de leur tournée européenne.

Avec l'équipe, nous arrivons en plein set de Godsized.

On ne pouvait pas entrer dans la salle, pour la simple et bonne raison qu'elle était complète à ce moment-là. Alors direction le bar pour attendre la fin du concert des Anglais. Dommage que j'ai loupé ce groupe car j'ai eu de bons échos de leur prestation. Les Anglais de Godsized officient dans un southern metal bien groovy. C'est le bon style pour se mettre dans le bain en attendant la bande à Zakk Wylde. Pour les autres, mais pas pour nous, car nous sommes arrivés pendant le set avec une salle complète, donc pas de note.

Le set de Godsized terminé, zouw direction la salle pour se placer pour Black Label Society.

Une partie de l'équipe reste dans la fosse. De mon côté, je décide de m'installer dans les gradins. Mise en place d'un énorme rideau BLS pour cacher les balances. Environ 45 minutes d'attente. Les lumières s'éteignent. Le public retient son souffle. Nous apercevons les musiciens à travers l'immense rideau. Zakk nous balance avec sa voix si atypique " Clermont-Ferrouuuuaaaaaaaaaaand ! ". La tension monte d'un cran. Nous y sommes. J'y suis. Les rideaux tombent. Le show de Black Label Society va pouvoir enfin commencer !

BLS 2

 

Le groupe est positionné de la façon suivante : Zakk Wylde, guitare et chant au centre, le bassiste John DeServio à gauche, le guitariste Nick Catanese à droite, et c'est l'ex Type-O Negative Johnny Kelly qui assure le rôle de batteur.

BLS commence fort le concert avec une chanson du premier album : The Beginning ... At the Last. A peine les premières minutes jouées, le son de la Coopérative est niquel. Tous les instruments sonnent justes, et la voix de Zakk est au rendez-vous. L'ambiance monte d'un cran dans la fosse et les gradins. BLS enchaine les chansons, les unes à la suite des autres : Crazy Horse, What's in You, The Rose Petalled Garden, Funeral Bell, Overlord, Parade of the Dead. Il n'y a pas de temps mort . Tous les singles sont joués. Rien à dire à cette succession de morceaux. Le groupe dégage un énorme feeling dans leur jeu, et leur musique arrive à nous contaminer avec leur groove si particulier, made in BLS.

BLS 3

 

Le public ne se trompe pas avec le show de Black Label Society : c'est de la bombe baybay !

Une première pause dans le concert avec la chanson : In This River. Les lumières se font plus sombres. Le piano est installé, et la ballade est entamée. Après le groove, l'émotion. Quelques briquets sont allumés pour accompagner le morceau. La chanson se termine sous un tonnerre d'applaudissement, et le groove peut reprend de plus bel avec the single de BLS : Fire it Up.

Mais une deuxième pause est arrive avec un solo de guitare de Zakk Wylde. Au début, ça passe bien, et on applaudit son énorme talent de guitariste. Mais à la longue ça devient un peu saoulant. Une fois la démonstration terminée, le groupe enchaine avec : Godspeed Hellbound. Le concert passe terriblement vite malgré le fait que BLS a joué 9 morceaux, plus le solo de Zakk. C'est bon signe étant donné que le show de Américains est de qualité. Le public est en totale osmose avec les chansons : The Hellride, et surtout Suicide Messiah. La fin du concert commence à se faire ressentir à partir de : Concrete Jungle. Le set de BLS se terminera avec : Stillborn, puis aucun rappel.

BLS 4

 

Nous avons assisté à un show complet de BLS. La bande à Zakk Wylde a fait son job, et le public a été conquis. Mission accomplie pour Black Label Society et les personnes qui se sont déplacées jusqu'à Clermont-Ferrand. Note : 17,5/20.

Comme dirait un de mes collègues au crâne dégarni : " J'ai vu Black Label Society ! Je peux mourir tranquille ! ".

BLS

 

Quelques points à retenir de la soirée :
- Black Label Society en province, et un Dimanche soir : grosse opportunité.
- La Coopérative de Mai complète : environ 1600 personnes dans la salle.
- Un public venu de toute la France.
- Une première partie pas vue, mais de bons échos par rapport à la prestation de Godsized.
- Le groove et l'efficacité de BLS en live.
- L'ambiance au rendez-vous.
- Un solo de gratte très dispensable, qui aurait pu laisser place à une ou deux chansons par exemple.
- Pas de rappel.

Quelques expressions de la soirée :
- " Waaazaaaaaakk ! ".
- " Hey Zakarenaaa ! ".

Partager cet article

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Interviews