/// H'elles on Stage - Première soirée

MJC ô totem, Rillieux-la-Pape (05/10/2012)

Publié le 12/10/2012 par Requin Volant

Pour la cinquième édition du H'elles on Stage, l'association Femâles a vu grand et nous propose pour la première fois un festival sur deux jours en changeant également de salle puisque l'on passe du CCO à la MJC ô totem. 

 

Suite à un petit problème matériel (merci les batteries génériques) me voici dans l'impossibilité de prendre ne serait-ce qu'une seule photo au cours de cette soirée alors que j'étais venu tout spécialement shooter Fenrir notamment.

Mais faisons contre mauvaise fortune bon coeur car cette soirée fut vraiment excellente, aucun groupe ne serait-ce que moyen et une ambiance très sympathique.
 

Evenpath :

 

Pour ce début à 19 h, nous accueillons en ouverture du festival les Lyonnais d'Evenpath pour leur tout premier concert.

Et c'est peu dire qu'il se sont bien débrouillés, en dehors d'une petite erreur du claviériste au début d'une piste rien à signaler sinon une prestation dynamique, animée par une chanteuse charismatique et des membres investis dans leur musique.

Les compos sont sympathiques et ne tombent pas dans les clichés du métal mélodique ce qui est très agréable.
En bref, c'était un choix excellent pour montrer à tous que ce festival est tout sauf un melting-pot de groupe bookés à la va-vite.

Et ce n'est pas le public réactif qui était présent qui va me contredire.

Au final on aura pas vu le temps passer et ce sera presque à regrets que nous les verrons laisser la place à Heliantha.

 

Heliantha :

 

Heliantha est un groupe de métal symphonique originaire de Lille que je ne connaissais absolument pas avant de jeter un oeil à l'affiche du festival.

Ce fut donc une complète découverte durant le live.

Et la prestation était pour le moins agréable. Nous avons pu assister à une succession intéressantes de morceaux orchestrée par des musiciens dont on pourra apprécier la technique.

Un petit bémol cependant, je leur ai trouvé une présence moins importante que le groupe précédent sur scène sans que cela s'avère être vraiment fâcheux.

 

Fenrir :

 

Les ayant déjà ratés plusieurs fois, l'annonce de leur programmation au H'elles on Stage a été un vrai bonheur et la formation est loin de m'avoir fait regretter mon enthousiasme.

Une prestation excellente d'un bout à l'autre, une setlist plutôt bien choisie et des membres motivés au possible pour nous faire passer un bon moment en leur compagnie.

Elsa (la chanteuse/violoniste du groupe) est notamment l'un des points forts de Fenrir de par sa gamme vocale intéressante et sa présence scénique convaincante.

Ceci dit, on pourrait faire le même bilan pour le reste du groupe car ils demeurent très communicatifs avec leur public et c'est attrayant. En sera témoin l'affluence dans la salle au moment de leur prestation.

 

Ex Libris :

 

Le groupe qui m'a laissé dubitatif tout en étant pourtant très agréable à l'oreille.

Sur le plan musical c’est très peu critiquable, les riffs sont carrés, les pistes en général plutôt agréables et en live ça rend plutôt bien.

Le souci arrive au niveau du jeu de scène, et plus particulièrement de celui de la chanteuse.

Dans ce type de musique il n’est pas rare que certaines chanteuses s’octroient un côté « divas » qui peut être agréable étant donné la proximité vocale que certaines peuvent avoir avec ces dites divas.

Seulement ici c’est trop et on finit par flirter avec le ridicule, ce qui tend à gâcher le rendu esthétique du groupe sur scène.

 

Musicalement, Ex libris fut donc un plaisir (Comme l'intégralité des groupes des deux soirs par ailleurs) mais le comportement de Dianne van Giersbergen serait peut-être à alléger un tantinet.

Après chacun ses goûts, certain(e)s auront peut-être trouvé ça justifié et collant à l’image du groupe.

 

 

Kells :

 

Alors Kells c’est un groupe qu’à la base je n’apprécie pas, le chant français me dérangeant vraiment sur les albums, mais en live c’est une toute autre affaire.

 

On découvre une présence scénique doublée d’une puissance sonore qui sont très agréables, la chanteuse maîtrise parfaitement les deux types de voix qu’elle développe tout au long des pistes même si le chant clair reste celui où elle est le plus à l’aise.

A noter la ligne de basse qui tend assez souvent à rappeler Korn, un bon point qui confère une dose d'originalité à ce groupe.

Je raterai malheureusement la fin du show à cause d’une histoire de bus, ne voyant pas ainsi entre autre le duo au cours duquel Sarah Liodenot d’Evenpath chantera aux côtés de Virginie Goncalves.

Les deux chanteuses se connaissant plutôt bien puisqu’apparemment Sarah a géré le merchandising du groupe sur certaines tournées.

 

Cependant pour ce que j'ai pu en voir Kells a bien assuré sa place et a clôturé la soirée en beauté.

 

 

Merci à toute l’équipe ainsi qu’aux groupes pour cette excellente soirée et à demain avec entre autres Arkona  !

 

H'elles

Partager cet article

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Interviews