/// Hard Sex Night avec Emerite, Mah'Sai, Hybrid Sheep, Voice of Ruin & Whymper

Genève, Contretemps (08/06/2012)

Publié le 10/06/2012 par Raven

Vendredi 8 Juin 2012

Un petit concert avant le Hellfest ?!

C'est possible !

Et ça sera le cas avec la soirée Hard Sex Night, se déroulant dans la petite salle du Contretemps à Genève. C'est une soirée spéciale, car en plus des concerts, elle fête les anniversaires de 2 protagonistes. Tous les éléments sont présents pour une passer une soirée 'sexy', avec de la bière, et du bon gros metal.

Les groupes à l'affiche sont : Emerite, Mah'Sai, Hybrid Sheep, Voice of Ruin, et Whymper.

Ce sont les Franco-Genevois de Emerite qui ouvrent les festivités.

C'est leur tout premier concert officiel ! Au lieu d'avoir la boule au ventre, ils accomplissent enfin leur rêve de jouer sur scène. Même dans le noir pour la première chanson, ils jouent quand même ! Le groupe pratique un death metal de base, avec des relents rock'n roll. Pour un premier concert, le combo se complète plutôt bien sur scène, et c'est encourageant pour la suite des évènements. Note : 14/20.

C'est au tour des Genevois de Mah'Sai de fouler les planches du Contretemps.

Tout comme Emerite, c'est la première fois que je vois ce groupe en live. Le quatuor a la particularité de présenter une nana au chant. Ça gueule plutôt bien, et la musique des Mah'Sai est accrocheuse. Il y a du groove et de la violence. Une deuxième guitare aurait pu permettre d'amplifier ce tout, mais le combo devrait corriger ça prochainement. En tout cas, Mah'Sai une bonne petite découverte. Note : 15/20.

Les Haut-Savoyards de Hybrid Sheep prennent la relève.

Quand je les vois en concert, ils sont de plus en plus meilleurs. Le groupe nous balance du gros death metal hardcore qui tâche. En plus de ça, la prestation des Hybrid Sheep est bien carré, et elle a convaincu les personnes présentes dans la salle. L'ambiance était au rendez-vous, et le combo a réussi à marquer les esprits. Note : 17,5/20.

Le quatrième groupe de la soirée est avec les collègues de Voice of Ruin.

Le groupe profite de cet événement pour nous concocter un show spécial redneck, et composé exclusivement de nouvelles chansons. Ces compositions offrent du nouveau pour le combo et le public. Voice of Ruin garde ses bases avec leur metal hardcore, tout en prenant de nouvelles directions : stoner et mélodique. Le groupe se donne à fond, et le public est réactif. Que de satisfactions ! Note : 17/20.

Un cinquième groupe s'est greffé à la soirée. A la base, ça devait être les Suisses de Mudcats, finalement ce sont les Frenchies de Whymper qui clôturent la soirée.

Le combo n'a pas de pression, et se fait plaisir sur scène. Dans la petite salle, le public est en masse pour écouter les compositions heavy/thrash metal du groupe. C'est une bonne fin de soirée avec des applaudissements. Note : 15/20.

Chaque fois que je fais un concert au Contretemps, il ne faut pas s'attendre à des miracles au niveau du son dans cette petite salle. L'ingé-son a fait du bon travail en distillant un son correct pour tous les groupes, et tout le monde a été satisfait. Etant donné qu'il y avait un autre concert metal le soir-même du côté de Meyrin, l'affluence était plutôt bonne. Les proches des groupes, plus les amis des amis, etc, et la salle peut être rapidement remplie.

Avec 5 groupes à faire tourner dans la soirée, nous avons eu le droit à des prestations courtes, mais suffisantes dans l'ensemble. Le tout a bien fonctionné. Même les charmantes nanas qui faisaient l'entrée ont fait du bon boulot !

Conclusion de la soirée : une bonne ambiance, et un bon investissement de la part des groupes et de l'organisation. Tous les ingrédients ont été présents pour que cette soirée anniversaire-concert soit une réussite !

Groupe de la soirée : Hybrid Sheep wins !

Groupe à suivre pour la suite : Voice of Ruin, ses nouvelles orientations, ses nouvelles compositions.

Groupes à soutenir pour les prochains concerts : Emerite, Mah'Sai, et Whymper.

HARD SEX !

Partager cet article

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Interviews