/// HIDEOUS DIVINITY + SCOLOPENDRA + PROMETHEAN + GEOSTYGMA

Le Klub, Paris (12/11/2017)

Publié le 27/11/2017 par Aurel

affiche_concert

 

Un bon vieux concert de Death Metal au Klub de Paris un dimanche soir,quoi de mieux que ça pour essayer d’oublier la fin du week-end et la reprise tant redoutée du lundi pour une nouvelle semaine de souffrances au travail ou à l’école ? Les italiens de HIDEOUS DIVINITY, secondés par l’underground Death de Paris avec SCOLOPENDRA, PROMETHEAN et GEOSTYGMA, avaient tout intérêt à nous balancer du lourd. Rassurez-vous, cela fut très facile ! Et réussi !

 

GEOSTYGMA

GEOSTYGMA s’occupait donc de démarrer cette soirée avec leur Death Technique saupoudré d’une petite touche Thrash. Et quel ne fut pas mon plaisir de m’apercevoir que le son du sous-sol du Klub, habituellement brouillon, claquait finalement très bien et mettait bien en valeur les instruments. D’autant plus que GEOSTYGMA ne fait pas dans la figuration quand il s’agit de faire un show, ce que j’avais pu agréablement remarquer lors de leur concert la veille-même à Rambouillet. Leurs compos sont toujours aussi efficaces, les notes défilent à une vitesse folle et la batterie se fait littéralement plaisir. Pour leurs débuts, inutile de nier le fait que le quintette dispose d’un arsenal musical déjà bien rôdé !

IMG_20171112_192206

 

Côté public, on apprécie cette entrée en matière et quelques bousculades viendront commencer à chauffer la salle. C’est sûr, la soirée a bel et bien commencé et la salle est désormais bien remplie pour accueillir les symphonies de PROMETHEAN.

IMG_20171112_192303

 

IMG_20171112_192449

 

PROMETHEAN

Il est toujours bon de soutenir les copains, surtout lorsque l’on ressent l’énorme potentiel du groupe derrière les compos. D’autant plus que le son, à l’instar de GEOSTYGMA, était une nouvelle fois parfait pour une salle pareille. Les nappes de claviers ressortaient bien et venaient enrichir les riffs complexes et mélodiques des deux grattes,tandis que le chant laissait entendre ses hurlements et la basse ses vibrations. À la batterie, inutile de préciser que PROMETHEAN en envoie de tous les côtés tout en variant ses rythmes, en passant de blasts apocalyptiques à du mid-tempo bien lourd comme sur The Plague.

IMG_20171112_202140

 

Un titre qui lancera d’ailleurs les hostilités dans la foule, cette dernière s’empressant de pogoter avec joie et amour devant la scène. Le groupe, malgré l’étroitesse du lieu, était à l’aise et faisait son job. Dommage que les growls étaient parfois difficilement audibles sur certains passages, même si les moments hurlés étaient un régal !

IMG_20171112_202200

 

IMG_20171112_202329

 

SCOLOPENDRA

Les parisiens, devenus plutôt actifs ces dernières années avec la sortie de leurs deux premiers albums entre 2015 et 2017, se devaient de dérouler le tapis rouge pour la tête d’affiche de ce soir tout en nous proposant un très bon show fort sympathique. Mission réussie, car il ne fut pas juste sympathique mais tout simplement bien puissant et bien lourd ! Saccades rythmiques, accords dissonants, pickings froids comme la glace… SCOLOPENDRA délivre un Death qui fait incroyablement bien bouger la tête et qui séduit par sa patate !

IMG_20171112_211851

 

Toujours affublé d’un bon son,les parisiens foutent bien l’ambiance, le vocaliste haranguant la foule survoltée quand ce n’est pas pour growler ou hurler comme un dément sur les riffs de ses compères. Il me tardait de les voir sur scène et c’est désormais chose faite avec un show très bien maîtrisé par le quintette. Il ne me reste plus qu’à acheter les albums, dorénavant !

IMG_20171112_211840

 

IMG_20171112_211820

 

HIDEOUS DIVINITY

Il était temps pour les italiens de conclure cette soirée, et quelle manière de conclure ! Le son avait une belle patate, les membres vêtus de la même manière sur scène étaient à fond et le public suivait bien le rythme effréné dicté par le quintette. On sentait immédiatement l’expérience du groupe sur scène, capable de se sentir à l’aise autant sur une petite scène qu’une grande, en festival par exemple. Connaissant d’ores et déjà très bien leur tout dernier album sorti cette année, « Adveniens », il me tardait de voir ça en live et je fus loin d’être déçu. Les compos claquaient véritablement, les italiens nous balançant un déluge de notes à la tronche.

IMG_20171112_224057

 

Je pus me placer au premier rang pour profiter de ce beau spectacle, encourageant le groupe dans leur show tout en me défendant contre les pogos éclatant dans mon dos. Dans l’hystérie générale, le groupe se permit quelques pauses entre les morceaux, mais à peine avais-je le temps d’abreuver le chanteur avec ma bière que déjà la tornade reprenait, toujours plus violente ! Brut et efficace !

IMG_20171112_224343

 

IMG_20171112_224542

 

Qu’il était dur de voir s’arrêter le show des italiens après une telle soirée ! Une soirée au cours de laquelle tous les groupes sans exception se sont formidablement bien épanouis, en ayant livré de très belles performances grâce à un très bon son qui en aura surpris plus d’un, dont moi. Croyez-moi, l’underground français, et plus particulièrement parisien, a de très bons jours devant lui !

Partager cet article

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Interviews