/// Pain

La Laiterie, Strasbourg (18/10/2011)

Publié le 23/10/2011 par Dzo

Nous y voilà enfin, à la très attendue date de Pain à Strasbourg, second groupe de Peter Tägtgren, officiant principalement dans Hypocrisy. Malgré que le concert tombe un soir en semaine, le public a répondu présent. La salle n’est pas blindée non plus, mais tout de même bien remplie.

Les suédois parcourent les routes avec Turmion Kätilöt et Engel, se chargeant d’assurer la première partie de la soirée. Je n’ai pas vu Turmion Kätilöt, mais j’ai entendu que mister Tägtgren est monté avec eux sur scène pour un morceau, vêtu d’un collant sur la tête aha. Quant à Engel, un rapide coup d’oeil ne m’aura pas convaincu, je préfère aller boire une bière avec mes acolytes en attendant Pain.

Il est 22h15, c’est quasiment l’heure! Les derniers préparatifs sur scène sont réglés. Des couvertures cachent la batterie ainsi que les accessoires de scène jusqu’au dernier moment.
Une fois ces dernières enlevées, on y découvre la batterie surélevée, quatre écrans plats fixés sur un genre de caillebotis, où sont également fixés des lumières. La ‘déco’ est en adéquation avec la thématique Indus du groupe de Sir Tägtgren.

 

Pain

 

Les lumières s’éteignent, les écrans s’allument. La célèbre musique du film de ‘Requiem For A Dream’ qu’on nous sert un peu partout à la télé au moindre moment émouvant démarre, tandis qu’une succession d’images défilent sur les moniteurs.
Le combo débarque sur scène; qui se fait dignement acclamé par un public très réceptif, riche en groupies de Peter notamment. Peter qui, d’ailleurs a visiblement pris pas mal de poids! Niveau line-up, il manque à l’appel le bassiste Johan, absent sur toute la tournée européenne pour raisons personnelles.

Le concert débute sur les chapeaux de roue. Le son est globalement bon, et le public très motivé. Le groupe jouera quelques morceaux du nouvel album ‘You Only Live Twice’ (que je ne connais pas d’ailleurs, honte à moi), pas mal de ziks également de ‘Cynic Paradise’ comme ‘Im Going In’ ou l’énorme ‘Monkey Business’.
.
Pendant la setlist défilent des images sur les écrans, divers en fonction des musiques, on y voit notamment Bush, Ben Laden, les évènements du 11 septembre, des Tsunami… Mais aussi les clips ou des images du groupe.

 

Pain

 

Après avoir joué pas mal de morceaux des deux derniers albums, Pain revient sur un plus vieux morceau culte, à savoir ‘Suicide Machine’! Vraiment énorme cette zik. Ils joueront également ‘Zombie Slam’, lui aussi bien entraînant. L’ambiance monte crescendo durant tout le concert, ce qui a l’air de ravir le groupe, qui aime beaucoup jouer en France.

Bim, c’est l’heure du rappel. Le groupe s’éclipse quelques instants. Les fans ne tarderont pas à les rappeler, cela va de soi. Puis les quatre membres reviennent sur scène, armés de guitares avec des petites culottes accrochées au bout du manche! Ils s’assoient tous sur des tabourets, pour jouer ‘Have A Drink On Me’, qui sonne très country, mais qui est carrément classe! Un bon moment là aussi.

 

Pain

 

Les compos défilent, et c’est déjà l’heure de la dernière chanson, à savoir la cultissime ‘Shout Your Mouth’, qui va faire bouger toute la salle. L’ambiance a atteint son apogée, tellement que le groupe jouera finalement encore une chanson de plus, ‘Bye/Die’, avec un fan du public pour seconder Peter au chant.

Au final, le show des suédois aura duré quasiment 1h30. Tägtgren prouve une fois de plus, qu’il est aussi redoutable avec Hypocrisy qu’avec Pain, dans deux registres bien différents. Une bonne découverte live, et une très bonne soirée, tant pour le groupe que pour les fans!

 

Pain

Partager cet article

Commentaires des internautes

  • Commentaire de S. - 20/11/2011 17:11 J'avais déjà les boules de ne pas avoir pu me déplacer. Merci d'en rajouter une couche xD

1 commentaires au total

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Interviews