/// Pavillon Rouge, Daedalion & Himinbjorg

Décines, Warmaudio (11/05/2012)

Publié le 18/05/2012 par Raven

Vendredi 11 Mai 2012

Une semaine après le concert, les souvenirs étant toujours là, et la soirée étant satisfaisante, qu'un petit live-report s'imposait !

L'affiche en question était : Pavillon Rouge, Daedalion, et Himinbjorg. Le tout organisé par l'association Wintermoon Productions au Warmaudio de Décines (à côté de Lyon).

C'est une soirée black metal avec 3 groupes aux styles différents.

Ce sont les Grenoblois de Pavillon Rouge qui ouvrent la soirée.

Ils ont sorti l'année dernière leur premier (et excellent) album Solmeth Pervitine, et l'occasion est parfaite de voir ce que donne ces chansons en live. La musique de Pavillon Rouge est très particulière. Le groupe officie dans la sphère black metal, avec des éléments électro-industriels et new wave. On peut qualifier la musique de Pavillon Rouge de 'Black Wave' (j'aime bien ce terme, ça sort de l'ordinaire).

Pendant le concert, les samples sont évidemment de la partie, et prennent des fois le pas sur les guitares. C'est difficile d'avoir une alchimie parfaite entres les parties électroniques et les guitares en live, surtout sur du black metal. Au début du concert, c'était un peu brouillon, et les guitares étaient noyées dans les samples. Mais heureusement, ça c'est amélioré au fur et à mesure du set. L'apport de Kra Cillag au chant donne vraiment un plus aux morceaux, surtout en live. De même avec le batteur de Daedalion, Sorthei, qui donne plus de puissance à la musique avec les percussions, et qui renforce l'aspect visuel du groupe en concert. Globalement, c'est du positif malgré un début de set difficile. A ne pas douter que Pavillon Rouge va donner le meilleur pour ses prochains rendez-vous. Note : 14,5/20.

C'est au tour des Drômois de Daedalion de jouer.

Nous allons avoir le droit à un black metal plus percutant. Le quatuor n'est pas là pour perdre son temps, et la puissance de leur musique se fait ressentir dans nos oreilles. C'est carré, c'est propre, et ça envoie sévère. Le son de Daedalion sera de la partie. Les compositions du groupe sont variées dans les ambiances, allant du médiéval au pagan. Tantôt les rythmiques sont ultra-rapides, tantôt certaines parties sont plus aérées, afin de nous faire ressentir les différentes ambiances que dégagent la musique de Daedalion. Les chansons se succèdent, et on ne s'ennuie pas durant le set des Drômois. J'ai préféré cette prestation par rapport à celui de Saint-Etienne. Bonne performance de Daedalion au Warmaudio. Note : 16/20.

Ce sont les Chambériens de Himinbjorg qui clôturent la soirée.

Nous aurons droit cette fois-ci à du pur pagan black metal. Les membres de Himinbjorg se sont reformés il y a quelques temps pour redonner une série de concert, au plus grand plaisir des amateurs du groupe. Une reformation saluée dans le monde du pagan black metal. C'est donc la deuxième fois que je les voie, après la date de Saint-Etienne. Le son est en constante amélioration durant la soirée, et la prestation des Savoyards est solide. Le pagan black metal de Himinbjorg est guerrier, et épique à souhait. La présence de voix clairs dans les compositions renforcent le côté épique, et les quelques passages avec le violon donnent de la profondeur aux chansons. Les têtes bougent, et le public présent ne se trompe pas en les acclamant à la fin des morceaux. Nous aurons droit à un rappel à la fin du concert. Note : 16/20.

Himinbjorg
Himinbjorg 2

 

Pour conclure, c'était une bonne soirée avec une belle affiche black metal.

Les Grenoblois de Pavillon Rouge ont été la curiosité de la soirée, et leur musique a réussi à satisfaire pas mal de personnes. Rien à redire sur la performance des Drômois de Daedalion : carrée, et puissante. A noter aussi la prestation solide des Savoyards de Himinbjorg qui permet clôturer parfaitement cette soirée.

C'est avec des concerts comme ça qu'on se rend compte qu'il y a vraiment des bons groupes de black metal dans la région Rhône-Alpes, et c'est tant mieux pour la scène black metal française !

Partager cet article

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Interviews