/// The Great Old Ones

In Theatrum Denonium - Denain (04/03/2017)

Publié le 20/03/2017 par Élodie Beaussart

C'est à l'occasion de la 2ème édition du festival IN THEATRUM DENONIUM le 4 mars dernier, que les Bordelais du groupe de post-black metal THE GREAT OLD ONES sont venus défendre sur une scène nordiste leur 3ème album, EOD : A Tale Of Dark Legacy.

Organisé par l'association de bénévoles passionnés Nord Forge, le festival de metal IN THEATRUM DENONIUM investissait pour la 2ème année consécutive le magnifique théâtre de la ville de Denain (59).

 

Fresque

 

C'est en ce lieu atypique et magique que THE GREAT OLD ONES fait son entrée, après les Américains de UADA (black metal épique) et les Autrichiens de HARAKIRI FOR THE SKY (black metal post-rock).

Surgissant de l'obscurité, environnés d'un épais rideau de fumigènes qui renforce l'étrangeté de leur apparition, les musiciens démarrent directement par "The Shadow Over Innsmouth", premier morceau de leur dernier album.

 

Ambiance

 

Le groupe enchaîne avec "When The Stars Align", hymne au panthéon horrifique de Lovecraft, puis le rythme hypnotique et tribal de The Ritual" emplit le théâtre de ses vibrations mystiques.

 

Théâtre

 

Le public est conquis et se presse contre la scène pour ne rien manquer, prêt à se lancer emmener encore plus loin dans la musique évocatrice des Bordelais, et c'est alors que commence le morceau "Antarctica" issu du précédent album du groupe (Tekeli-Li), tandis que l'immense portrait de H. P. Lovecraft, écrivain inspirateur de la musique de THE GREAT OLD ONES, se révèle au fond de la scène, observant la foule qui rend hommage à ses créations innommables.

 

Lovecraft

 

Il faut ici souligner le travail extraordinaire au niveau des éclairages, chaque morceau étant accompagné de lumières différentes qui mettent en valeur de façon unique les musiciens et la scène, renforçant la sensation claustrophobique et mystique de leur musique. La sculpture de Cthulhu apparaît ainsi tantôt éclairée d'un spot doré, tantôt en ombre chinoise menaçante sur le fond lumineux, et devient le véritable frontman du groupe.

Il ne s'agit pas seulement d'un concert, mais d'une expérience complète qui du coup paraît vraiment à sa place au sein d'un lieu aussi magique que le théâtre de Denain.

 

Lumière

 

Après l'envoûtant "Visions Of R'lyeh" (tiré du 1er album Al-Azif), le groupe entame "The Ascend" dont les riffs déchirants galvanisent le public, avant de poursuivre avec "Mare Infinitum" et ses chœurs qui invitent à une méditation qui a tout du requiem.

Le show se conclue en beauté sur le fébrile et extatique "In Screams And Flames".

 

Jeff & Benjamin

 

Enfin, accompagnés par la glaçante musique du film d'horreur "The Thing" de John Carpenter, le groupe salue le public unanime et sous le charme de leur post-black évocateur et dévastateur, laissant la foule se remettre de cette expérience autant sonore que visuelle avant d'accueillir les Belges d'ENTHRONED (black metal).

 

Fumigène

 

Une fois de plus, les membres de THE GREAT OLD ONES ont prouvé leur capacité à emporter la foule tant acoustiquement que visuellement, avec un post-black metal authentique et sans concessions dont ils maîtrisent parfaitement la puissance diabolique.

 

Retrouvez l'interview de Benjamin Guerry (compositeur, chanteur et guitariste) de THE GREAT OLD ONES ici.

Partager cet article

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Interviews