/// Turisas

Manchester, Royaume-Uni (17/11/2011)

Publié le 19/11/2011 par lucinda

Autant vous le dire tout de suite : je n'avais pas assisté à un concert aussi puissant, aussi démentiel, aussi EXTRAORDINAIRE depuis longtemps ! Je chéris ce groupe un peu plus chaque jour, et ce concert n'a fait que confirmer et renforcer ma passion pour leur musique.

 
J'arrive devant la salle à 17h15. Je m'attendais donc, sans regrets, à voir une centaine de personnes attendant devant la salle... Que nenni ! Moins de 10 personnes attendaient au pied de Manchester Academy 3 - un bâtiment étudiant.

Les portes ouvrent avec un peu de retard. Je me trouve au 2e rang, et la scène est très étroite (je ne m'attendais pas à ça pour un groupe comme Turisas, qui jouait ce soir là à guichet fermé).
La 1e partie commence déjà son set, alors que 70% du public n'est pas encore rentré... Kiuas est un groupe de Finlande très énergique et communicatif. Les membres ont l'air ravi de la très bonne ambiance de ce soir. Le chanteur est absent, le chant et les grunts sont donc assurés par le guitariste et le bassiste (qui se ressemblent comme deux gouttes d'eau).
Pour le dernier titre, ils demandent au public: "Can you people move?" Tout le monde a compris... Ils veulent des pogos ! Le premier pogo a suffi pour qu'un gars renverse son verre dans mon dos...

Le deuxième groupe s'appelle Chthonic et vient de Taïwan. Au risque de sonner cliché, les membres semblent tout droit sortis d'un manga gothique, avec masques, maquillages extravagants et... sourires absents. Chthonic, c'est du Death Metal: ça crie, c'est bourrin, et ça se veut Dark. Rien à voir avec le groupe précédent. Pour tout dire, un groupe qui n'exprime aucune gratitude face à un public aussi enthousiaste me laisse froide, surtout quand les compos n'ont rien d'exceptionnel.
Un point très positif que je tiens quand même à signaler : les mélodies, inspirées de leur pays d'origine. Le chanteur joue même du erhu (violon chinois) qui apporte la touche d'originalité qu'il leur fallait. Mon petit doigt m'a dit que la très sexy et très jolie bassiste a peut-être aussi attiré toute l'attention de l'audience...

 
Que dire pour introduire mon report sur la prestation de Turisas en elle-même ? Aucun mot n'est assez fort pour décrire l'énergie qu'ils dégagent , une énergie appuyée par leurs traditionnelles peintures de guerre rouge et noir et leurs accoutrement en cuir et en fourrure... Les Vikings sont là, prêts à se battre et à conquérir !

À partir de ce moment là, je n'ai pas cessé de sauter, secouer la tête, lever les bras, taper des mains... Non, Turisas ne laisse aucun répit ! Tout comme le public : j'avais clairement l'impression d'être en France, avec les pogos en continu, les headbangers, mais aussi les profiteurs qui tentent de passer devant vous... Qu'importe, j'ai fait preuve de fermeté et d'intransigeance !
The Great Escape, Hunting Pirates et Stand up and Fight sont extrêmement bien passées, la première étant en outre l'une de mes favorites sur CD, les deux autres faisant désormais partie des nombreuses hymnes du groupe, et dont tout le monde connaissait les paroles.

Take the Day! n'est pas une chanson que j'écoute très souvent, mais est à savourer sans conteste en live. De plus, j'ai adoré chanter à tue-tête les voix haut perchées du refrain !
Mathias, grand chef de guerre (accessoirement créateur, compositeur et chanteur du groupe) a une prestance digne de son rang (!) et ne peut s'empêcher de sourire jusqu'aux oreilles face à la folie de ce soir. Face à moi, Jukka-Pekka, bassiste, regarde en ma direction et, n'ayant intégré le groupe que très récemment, semble encore surpris du dynamisme et des headbangs des premiers rangs. Olli, le violoniste à ses côtés, a une présence et un professionnalisme troublants. Son regard, sombre, convient tout à fait à son rôle dans le groupe. Il interprètera d'ailleurs un magnifique solo, constituant le seul moment de répit du concert.

Entre deux titres, Mathias nous dit qu'un autre groupe joue dans la salle du dessous (Academy 2), "un groupe de Indie Pop" qu'il dédaigne clairement ! Il encourage alors le public à faire suffisamment de bruit pour que la salle du dessous nous entende !
Une autre fois, il nous explique que l'humidité et la chaleur du sauna finlandais l'avaient manqué. Il nous fait répéter la bonne prononciation finlandaise: "SA-OU-NA", et se moque de la prononciation anglaise, avant de nous demander de recréer le sauna ici-même.

Le groupe n'est pas sans savoir que Manchester est la dernière date de la tournée avec Chthonic et Kiuas ; ainsi pour le rappel, des membres de Kiuas reviennent sur scène en slip, des peintures rouges sur le corps, vont à la rencontre des membres du Turisas avant de se jeter un par un dans la fosse ! Tout cela au son de "Ra-Ra-Rasputin", l'excellente reprise de Boney M.

La célèbre Battle Metal boucle le show ; Mathias l'annonce comme étant un morceau "qui a quand même changé le monde" (toujours fidèle à son humilité !). Les pires pogos de tout le concert m'écrasent contre le premier rang avant de m'éloigner vers la gauche, mais je profite d'un trou pour me faufiler et retrouver ma place (hop, ni vu ni connu, tout va bien !).
Enfin, le groupe salue et remercie le public. J'attends la dernière note avant de me faufiler le plus vite possible vers l'extérieur, mon souhait le plus cher étant de me rendre à ma chambre d'hôtel pour me doucher !

En descendant, nous avons rencontré le public du premier étage qui sortait lui aussi. Les pauvres ont du prendre peur à la vue de certains visages peints en rouge et noir (car oui, quelques fans partaient à la guerre, eux aussi). Mais ils ont définitivement du nous prendre pour des fous quand un gars s'est mis à crier "BATTLE!", et que tous les autres ont répondu: "METAL!" un certain nombre de fois jusqu'à la sortie de la salle ! Cet esprit de communauté a clôturé la soirée en beauté, et je suis sortie de la salle abasourdie, impressionnée, heureuse et conquise. Je n'arrivais même pas à regretter l'absence de mes morceaux préférés tant ce concert était parfait tel qu'il était...

 

Setlist

The March of the Varangian Guard
One More
The Great Escape
To Holmgard and Beyond
Sahti-Waari
Take the Day!
Hunting Pirates
- Solo de violon -
Five Hundred and One
Stand Up and Fight
Rappel
Rasputin (reprise de Boney M.)
Battle Metal

Partager cet article

Commentaires des internautes

  • Commentaire de Lucinda - 20/11/2011 15:19 Merci, Synth! Ma rédaction n'est pas des plus élaborées, mais j'ai raconté les choses très simplement, telles que je les ai perçues ;)
    La dernière date d'une tournée est la plupart du temps exceptionnelle, et j'étais ravie d'apprendre que Manchester était la dernière date en UK! Les groupes deviennent toujours un peu fous à la fin XD

    Merci encore d'avoir pris le temps de me lire!
  • Commentaire de Synth - 19/11/2011 22:44 J'aime beaucoup ton report Miss, c'est avec regret qu'on ne fait que lire le déroulement de cette soirée où, visiblement, il fallait être!

    S.

2 commentaires au total

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Interviews