Home > Chronique > 6S9 – As Above So Below (EP)

6S9 – As Above So Below (EP)

6S9 - as above so below

4/5

 

CARPENTER BRUT meets ETHS… Alléchante pour certains, risquée pour d’autres, cette alliance est pourtant une bénédiction pour ceux qui n’osaient l’espérer. Car le public metal l’a prouvé depuis quelques années : il est bel et bien capable de bouger sur le “dancefloor”, si tant est qu’on lui présente un certain nombre de codes qui lui sont familiers… Parmi eux : une dimension ténébreuse alliée à une saturation sonore lui rappelant son metal adoré seront, contre toute attente, chaleureusement accueillies !

Et c’est bien ce que l’on retrouve avec un plaisir non dissimulé sur “As Above So Below”, premier EP solo de Staif Bihl sous le nom 6S9, qui a eu l’occasion de prouver ses talents à la compo’ pendant près de vingt ans dans le groupe Marseillais ETHS. Si les éléments électro étaient loin d’être prédominants dans leur discographie, quelques indices étaient éparpillés sur “Ankaa” (2016), où on sentait ici et là une tentative d’explorer des horizons inconnus, alors que les morceaux se faisaient tous plus expérimentaux les uns que les autres.

Sur cet EP, toutefois, les titres sont infiniment plus directs et entraînants, et chacun possède ses caractéristiques bien définies.

 

 

Ainsi, une atmosphère de mystère plane sur “As Above So Below”, à commencer par Midnight Run 2.0, dont la première version avait déjà été révélée l’été dernier. Les murmures et la voix synthétique de Staif Bihl viennent insister sur le propos et sauront faire apparaître des images tout droit sorties de Tron Legacy ! L’accompagnement batterie / basse ajouté sur la version 2.0 rend le tout d’autant plus intense.

Une multitude d’ingrédients vient enrichir les autres compos, à l’instar des percussions, des guitares synthétiques et des vibes hip hop sur Uprising. L’ambiance “dance” années 1990 se voit appuyée par la voix féminine engageante sur Yakuza, et la participation de Renato Di Folco sur Ishtar constitue l’un des moments les plus marquants de l’EP. À noter les influences orientales sur Path Of Dawn, titre qu’on aurait souhaité plus long et développé, tant son caractère atmosphérique fascine.

 

Avec “As Above So Below”, Staif Bihl exploite intelligemment ses inspirations en parvenant à se détacher de son passé musical. Dans le même temps, l’EP impressionne par sa maturité, tout en possédant la fraîcheur qui caractérise souvent les premières productions. Il s’agit là d’un test concluant qui promet des successeurs encore plus aboutis et tout aussi bien produits. So keep them comin’ !

 

TRACKLIST

Midnight Run 2.0

Uprising

Yakuza

Path Of Dawn

Ishtar

 

staif bihl 2020

 

 

You may also like
staif bihl 2020
6S9, Staif Bihl – 21/04/2020

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.