Home > Chronique > ARKAN – Lila H
lila-h, par arkan

 

NOTE : 4/5

ARKAN est de retour. Vous savez, ce groupe fondé en 2005, par Foued, également membre fondateur de THE OLD DEAD TREE, ce combo qui mêle le death melo du grand nord avec des sonorités venues de l’Afrique… Du nord ! Pour ce nouvel album, nommé « Lila H » qui est sorti le 16 octobre, quel univers musical découvre-t-on ? 

 

 

D’emblée, à l’écoute de Dusk To Dawn, gros son de guitare et growl puissant vous sautent au visage. Sur Shameless Lies, les rythmiques sont hachées et quand arrive Black Decade, instants calmes et speed, se chevauchent, sur fond de sonorités arabisantes, avec en sus, un beau solo planant. En contrepoint du growl, une belle voix androgyne, joue les parties claires, arrondissant les angles sans édulcorer leur musique, plus violente, je trouve, en première partie d’album. 

 

 

Des instruments folkloriques arabes, s’insinuent souvent dans leur death, plus proche d’un DARK TRAQUILLITY que d’un IN FLAMES. Sur Crawl, la voix claire est seule maitresse à bord alors que sur le morceau qui suit, Surrounded, c’est le growl qui règne en maître. Jolie contraste où ces deux titres développent un côté envoutant plutôt agréable sur Crawl et terriblement sombre sur Surrounded, un excellent titre qui vous prend dans ses rets et vous enveloppe dans sa noirceur. 

 

 

En deuxième partie d’album, quelque chose m’a frappé : entre les lignes, on peut déceler, au détour d’une intro (My Son), d’un passage, un léger filet prog vintage. D’ailleurs, en parlant d’anciens temps, l’aspect acoustique de Burning Marks n’est pas sans rappeler un certain LED ZEP. My Son, lui, dégage une flagrance mystique, mais tout en puissance, alors que Remembrance est un beau morceau à la guitare sèche, porté par une belle mélodie, qui se développe sur Seeds Of War, façon metal. En fait, comme dit précédemment, cette deuxième partie d’album est plus nuancée, moins rentre dedans, tout en restant musclée. Voilà, je vous ai fait partager mes impressions : un beau métissage de genres et de contrées au sein d’un même death. Et c’est français ! 

 TRACKLIST :

01. Dusk To Dawn
02. Shameless Lies
03. Black Decade
04. Broken Existence
05. Crawl
06. Surrounded
07. Burning Marks
08. My Son
09. Remembrance
10. Seeds Of War
11. Relapse
12. Resilience

You may also like
detritus of the final age par harlott
HARLOTT- Detritus of the final age
Ondskapt - Grimoire Ordo Devus
[ONDSKAPT] Nouveau morceau et nouvel album
most du groupe silent obsession
SILENT OBSESSION- Lost
manifesto par loudblast
LOUDBLAST- Manifesto

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.