Home > Chronique > CHRONUS- Idols
idols par chronus

NOTE / 3.5/5

Il n’y a pas à redire, quand les Suédois font de la musique, ils portent en eux une sorte de saveur qui leur est particulière. Ceux-là se nomment CHRONUS et nous proposent leur nouvel album “Idols”. Question « visuel », il est dit dans leur biographie, je cite ; « Chronus est un quatuor exalté formé en 2015 et dirigé par The Baron, un souverain dominateur, impitoyable et vêtu de blanc, incarne une voix obsédante et puissante. Il est renforcé par ses trois associés en robe pourpre : Oliver, Svante et Adam ». Bon, là, comme d’habitude, on pousse un peu le trait, mais il est vrai que depuis qu’un certain ALICE COOPER a fait du rock un théâtre ou bien que le groupe SLADE s’est mis à s’habiller de façon outrancière, certains metalleux aiment à montrer des visuels peu ordinaires pour accrocher l’auditeur. Allez voir du côté de leurs cousins GHOST. 

 

 

Quant à la musique et bien on peut dire qu’ici, c’est un mélange de heavy metal, de hard rock, mixé avec du rock un peu glam ; une sorte hard rock moderne qui pourra plaire à l’auditeur lambda tout en drivant un sentiment de fluidité, d’accroche immédiate. Simple, efficace, mémorisable de suite (Mountains Of Madness). J’avoue au début m’être dit que c’était peut-être un trop ressemblant de titre en titre, mais au bout de quelques écoutes certaines compositions se sont détachées du lot. Il règne dans ces morceaux un sentiment un peu mélancolique, un léger filet d’angoisse immédiate (Heavy Is The CrownMemoriesIdols) parfois éclairé d’un refrain plus lumineux (Shepherd), souvent accrocheur sans en faire des tonnes (Pharos, Black Water). 

 

 

Autre point, ce sont les solos, courts mais bien amenés (Pharos, Idols,). Tout est bien en place et la voix du Baron, même si elle n’a rien d’originale, colle comme un gant à ces compositions apportant un petit cachet particulier. Je dirai que c’est de la musique « légère » à première vue, mais en fait, pas « facile ». Les amateurs de gros son n’apprécieront peut-être pas, mais cela se laisse écouter comme on boit un verre d’une boisson rafraîchissante, heureux d’apprécier le moment après tous ces mois de confinement ; et dans sa saveur, il y a quelque chose d’un peu noir, amer, étrange. Du coup une fois bu, on se ressert un deuxième verre.

 TRACKLIST :

01 – Mountains of Madness
02 – Heavy Is the Crown
03 – Sheperd
04 – My Heart Is Longing for You
05 – Ghosts
06 – Sun
07 – Pharos
08 – Black Water
09 – Memories
10 – Idols

 

You may also like
Enslaved - Utgard
[ENSLAVED] Nouveau clip
genaration antichrist par onslaught
ONSLAUGHT- Generation Antichrist
Dark Sarah pochette de l'album Grim - 2020
[DARK SARAH] Nouveau clip !
Pain Of Salvation - Panther
[PAIN OF SALVATION] 1er single du nouvel album

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.