Home > Chronique > DEEP PURPLE- Whoosh!
whoosh! du groupe deep purple

NOTE : 3.5/5

Il y a 50 ans, sortait un album qui allait changer, bouleverser la musique rock, à savoir « In Rock » de DEEP PURPLE. Et, des années après, ils sont toujours présents ; d’ailleurs les voici qui sorte un nouvel album nommé « Whoosh! ». Alors bien sûr, Blackmore n’est plus là et Jon lord a rejoint le paradis des musiciens, et le pourpre profond n’est plus celui des années 70’, celui qui fit rêver toute une génération dont je fais partie, mais n’empêche que ce nouvel opus sa laisse écouter.

 

 

Il faut dire que Steve Morse et Don Airey, Ian Paice, Glover et Gillan sont des artistes hors pairs dans leur catégorie. A l’écoute de ce « Whoosh », la première chose qui frappe, hormis le mix De Bob Ezrin, aux petits oignons, c’est l’omniprésence du clavier, qui se paye la part belle, enveloppant leur musique d’un velours auditif de première bourre. Même sur des titres « gentillets » comme Drop the Weapon, c’est la grande classe d’un orgue brillant.  Nothing at All et son riff guilleret, est réhaussé par le solo de cet instrument à touches. Et quand sur Step by Step, il pose des lignes classiques, on a presque l’impression d’entendre un vieux E.L.P. (Emerson Lake & Palmer, super groupe des années 70’). D’ailleurs, sur l’intéressant Man Alive, il irradie d’une douce tension.

 

 

Bien sûr, sur cette galette, la guitare solo est un peu moins présente que d’habitude, mais quand elle parle sur Throw My Bones, sur le bon titre qu’est We’re All the Same in the Dark, où qu’elle joue rock n’roll sur What the What, c’est un régal. quant à Gillan, la voix du frontman se pose comme un gant de velours sur leur musique et la section rythmique est huilée comme une machine pleine d’expérience, amenant même du groove sur Dancing in My Sleep. Quel plaisir aussi, de réécouter l’instrumental And the Address, qui ramène aux temps anciens. Alors, bien sûr, je ne retrouve plus le frisson des premiers albums, mais je me suis écouté cet album de long en large et il n’y a pas à dire, c’est bien fait et il y a une sacrée classe dans ces titres, même si je n’aime pas tout.

 

  TRACKLIST :

01. Throw My Bones

02. Drop the Weapon

03. We’re All the Same in the Dark

04. Nothing at All

05. No Need to Shout

06. Step by Step

07. What the What

08. The Long Way Round

09. The Power of the Moon

10. Remission Possible

11. Man Alive

12. And the Address

13. Dancing in My Sleep

You may also like
My Dying Bride - Macabre Cabaret
[MY DYING BRIDE] Nouvelle lyric video
BÖNDBREAKR présente Böndbreakr
BÖNDBREAKR-Böndbreakr
VISIONS OF ATLANTIS - A Symphonic Journey To Remember
[VISIONS OF ATLANTIS] – Nouveau single live
in the light par cold lands
COLD LANDS- In the light

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.