Home > Chronique > DELTA TEA- The Chessboard
the shessboard par the delta tea

NOTE : 3.5/5

Venez, n’ayez pas peur, rentrez dans l’univers de DELTA TEA et de son premier EP « The Chessboard » sorti le 29 février. Fondé en 2018, il s’agit d’un groupe de rock progressif instrumental originaire de Cergy. Sur les quatre titres de ce petit opus qui dure tout de même longtemps, certains morceaux ayant une durée approchant les dix minutes de vie, on y raconte l’évolution de l’humanité après que celle-ci ait été dédoublée lors d’une intervention mystique.

 

 

Cela dit, musicalement, ils affirment aimer des groupes comme OPETH, PINK FLOYD, DREAM THEATER, GOJIRA, DEEP PURPLE. Perso, à l’écoute de leurs titres, j’ai repensé en filigrane, à de vieux combos oubliés depuis, qui ont pourtant fait les beaux jours du rock prog tels que ELOY, voire CAMEL, avec en sus une guitare à la STEVE MORSE. Je trouve que leur musique, qui oscille entre passages rock et instants plus soft, en possède la coloration.

 

 

 

Pas du tout un copié-collé, mais une sorte d’état d’esprit ; on se retrouve entre les années 70 et 80 à l’époque où « School Days » de STANLEY CLARKE fit un malheur. Après, là, il s’agissait de jazz-rock et bien je trouve que DELTA TEA a aussi quelque chose à voir avec ce style, même si c’est juste esquissé. Il règne sur leur progressif un quelque chose de vintage tout en étant léger et classique. Et pourtant ce n’est pas voulu par les membres du groupe qui écoutent des groupes actuels, mais c’est juste mon ressenti.

 

 

 

En tous les cas ici point de linéarité, au sein d’un même titre, on voyage sur différents pans musicaux avec, des repères mélodiques qui marquent le morceau comme sur Share ou Until Dust qui sont pourtant de longs titres. Du coup, ce n’est pas une musique d’intello, ouverte juste pour certains initiés, car elle coule fluide et perméable à moult oreilles et je la qualifierais chargée de fraîcheur et d’une certaine délicatesse même quand elle essaye de paraître sombre. Voici mes impressions à l’écoute de cet EP qui ravira les vieux et les jeunes générations. Amen !

 

               TRACKLIST:

            1. chessboard

              2. Delocalized

              3. Until dust

                   4. Share

                5. Outro

You may also like
detritus of the final age par harlott
HARLOTT- Detritus of the final age
Ondskapt - Grimoire Ordo Devus
[ONDSKAPT] Nouveau morceau et nouvel album
most du groupe silent obsession
SILENT OBSESSION- Lost
manifesto par loudblast
LOUDBLAST- Manifesto

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.