Home > Chronique > IMPERIAL JADE- On The Rise

IMPERIAL JADE- On The Rise

on the rise du groupe imperial jade

 

  NOTE : 4/5

 

Ferme les yeux et tu y es ! Qualité de la voix qui s’insinue dans ton âme comme une caresse old school, le son des instruments à la fois vintage mais assez moderne dans le mix propre mais non aseptisé. Le coté psyché de certains titres et l’empreinte si bien rejouée du Dieu LED ZEP sont une véritable remontée dans le temps. De plus en fin d’album, il y a d’autres influences et pas des moindres, mais j’y reviendrai.

 

 

Ils se nomment IMPERIAL JADE et voici leur deuxième album « On The Rise » et ils ne viennent ni d’Amérique ni d’Angleterre, mais de Barcelone ! Cet opus commence par You Ain’t Seen Nothing Yet et son riff répétitif à la CREEDENCE CLEAWATER REVIVAL, mais très vite, on tombe dans l’univers de LED ZEPPELLIN avec des titres comme Dance, le blues accoustique un peu « bayou » de Sad For No Reason. Il y a des compositions telles que The Call où le groupe joue psychédélique avec des bidouillages comme on en trouve sur Whole Lotta Love.

 

 

De belles ballades (Glory Train) et le blues Lullaby in blue, lent, jazzy sur les bords qui a vraiment un rendu magnifique grâce au travail des voix (les vocaux étant une force de ce groupe). En parlant de blues, Struck By Lightning est un autre exemple psyché du genre avec, en sus, son duo de solo basse/clavier et sa guitare slide noyée d’écho. Mais même si l’influence du Zeppelin est prédominante, restituée de manière assez magistrale (ici, on ne fait pas du copiè/collè, on vit la musique), on trouve également, comme je l’ai dit plus haut, d’autres influences.

 

 

Keep Me Singing est un vrai morceau rock/pop de la fin des années 60, psyché comme il se doit. Heatwave est un rock groove, au tempo bien amené issu également des années d’or. Et puis il y a les deux titres que l’on trouve en bonus sur le cd. Hand of the Puppeteer sonne presque comme un titre des… BEATLES ! Et Believe Master est un mélange entre LED ZEP et… Les PINK FLOYD, quand ces derniers chantaient sur Time.

 

 

Il est vrai que ces deux titres échappent un peu au reste, mais franchement, ils valent au moins le coup d’être écouté. Ce disque a de la superbe, grâce à un parfum d’antan véritablement restitué et ces musiciens ont le don de nous faire nous retrouver dans l’entonnoir du temps à l’époque où tout était encore à faire. Et puis il y a cette voix qui sans être exceptionnelle est vraiment talentueuse.

 

         TRACKLIST:

  1. You Ain’t Seen Nothing Yet
2. Dance
3. Sad For No Reason
4. The Call
5. Glory Train
6. Lullaby In Blue
7. Keep Me Singin
8. Heatwave
9. Rough Seas
10. Struck By Lightning

You may also like
Cover de Resurrection par ACACIA
ACACIA – Resurrection
Leprous - Heart Sound Metal Fest 2019
LEPROUS – Einar Solberg, 06/04/2019
ayreon live 2019
[AYREON] Nouvel extrait d’ “Electric Castle Live and Other Tales”
tascam tapes par dewolff
DEWOLFF- The Tascam Tapes

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.