Home > Chronique > IN THIS MOMENT – Mother

IN THIS MOMENT – Mother

Pochette de Mother par IN THIS MOMENT

Dans le milieu relativement intransigeant du metal, il est des groupes qui sont en lutte permanente pour acquérir une crédibilité. Trop mainstream, trop jeune, trop poseur, trop propre… il semble y avoir une sorte de checklist du bon goût établissant qui mérite considération et qui mérite l’opprobre.
S’il fallait élire un chef de fil des perdants, IN THIS MOMENT aurait tout à fait sa chance.
Souffrant depuis le début d’un déficit d’image important malgré une fan base confortable, chaque nouvelle sortie est l’occasion d’un nouveau tribunal populaire, sur fond de misogynie à l’encontre d’une Maria Brink qui joue à fond la carte du sexy, et c’est bien son droit.
Sauf que pour beaucoup, l’équation musique accessible + imagerie putassière + chanteuse sexy = grosse daube.
On passe donc peu de temps sur la musique, beaucoup plus sur ses atours….

Que ce soit clair, si je n’ai jamais cautionné les torrents de merde déversés sur le groupe, j’ai longtemps trouvé le groupe relativement quelconque musicalement. Leur première époque très ancrée metalcore n’a à mon sens aucun intérêt. A partir de Blood, l’évolution stylistique plus posée calibrée pour mettre en valeur la chanteuse montrait des signes encourageant malgré des albums inégaux. On sentait le groupe pas loin d’un bon filon, et heureuse nouvelle, le groupe l’exploite à plein sur Mother et suscite enfin mon intérêt !

Ça commence dès le très mansonnien “Fly Like An Eagle”, le groupe est posé et lancinant, témoin d’un tempo qui n’accélérera quasiment jamais tout au long des 14 titres de cet album, si ce n’est sur “Hunting Grounds” et “As Above So Below”, peut-être les deux titres les plus faibles de l’album.
Pour le reste, la règle est au mid-tempo, allant des morceaux electro-indus couillus à la power-ballad taillée pour leur vocaliste.

Difficile de ne pas reconnaître leur savoir-faire en la matière. Si le côté heavy est fortement mis en sourdine, cela n’empêche pas Mother de regorger de titres diablement efficaces. Le premier single “The In-Between” est un modèle du genre, avec une montée en puissance irrésistible portée par la prestation habitée de Maria Brink. Dans le même genre, “Lay Me Down” et “Holy Man” font aussi leur effet
Le plus calme et légèrement 80s “Legacy” tire son épingle du jeu, notamment grâce à sa jolie mélodie et ses arrangements sobres et classieux.

D’une manière générale, les arrangements de Mother sont franchement réussis. En rendant leur musique plus simple et plus calme, IN THIS MOMENT la rend aussi plus lisible et plus percutante.
Certes pensés pour mettre en valeur le chant, ils trouvent tout de même une existence propre et témoignent d’une vraie qualité de composition.
Même les reprises “Into Dust” et “We Will Rock you” sont plutôt bien foutues et arrangées, même si du QUEEN repris par 3 chanteuses honnies fera certainement tiquer certains !

Mother n’est pas l’album de l’année. IN THIS MOMENT n’est pas subitement devenu un groupe extraordinaire. Mais après 7 albums, il faut bien reconnaître qu’ils sont une force avec laquelle il faut compter, encore plus maintenant que leur identité est bien affirmée.
Certains fans trouveront cet album trop mou et souhaiteront le fameux “retour au sources”. Leurs détracteurs continueront quoi qu’il arrive à trouver ça à chier.
Les autres pourraient bien y trouver leur compte.

 

TRACKLIST
1. The Beginning – Interlude
2. Fly Like An Eagle
3. The Red Crusade
4. The In-Between
5. Legacy
6. We Will Rock You
7. Mother
8. As Above, So Below
9. Born In Flames
10. God Is She
11. Holy Man
12. Hunting Grounds
13. Lay Me Down
14. Into Dust

You may also like
Equilibirum - One Folk
[EQUILIBRIUM] Nouveau single
Gojira - Another World
[GOJIRA] sort un nouveau clip
Anna Von Hausswolff - All Thoughts Fly
[ANNA VON HAUSSWOLFF] Nouveau clip
system failure par divine side
DIVINE SIDE- System Failure

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.