Home > TOP DE LA REDAC' > Récap’ 2019 / Par Baptiste

Récap’ 2019 / Par Baptiste

Après vous avoir gâtés tout le mois de décembre avec nos sorties coup de cœur de la décennie 2010-2019, il fallait bien qu’on s’attelle aux “Top” de l’année qui vient de s’écouler, comme la tradition l’exige. Le premier mois de 2020 verra donc apparaître les précieux récap’ musicaux 2019 de la rédaction de METAL FRANCE, sans oublier les attentes pour 2020. Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter une belle année, de l’amour, la santé, de la musique sans modération, des concerts à profusion et surtout… stay éthique et rock’n’roll !

 

| MEILLEURES SORTIES |

 

Tool - Fear Inoculum (cover)

1 / TOOL – Fear Inoculum

Pouvait-il en être autrement ? Après 13 ans d’attente, et au-delà de l’événement, TOOL a sorti un nouveau chef d’œuvre aussi inspiré que personnel. Le groupe se réinvente dans la continuité en embrassant son côté le plus prog’

Sommet d’émotion, on tient là sans conteste l’album de l’année.

Lire notre chronique

 

 

 

 

 

Wilderun - Veil Of Imagination (cover)

2 / WILDERUN – Veil Of Imagination

Une année sans TOOL, WILDERUN aurait remporté la palme haut-la-main. Car “Veil Of Imagination” est un album tout ce qu’il y a de plus brillant. Progressif sans être chiant, symphonique sans être pompeux, folk sans singer OPETH… Le groupe réussit le tour de force de faire mieux que le précédent album sans se répéter. Du grand art.

 

 

 

 

 

 

 

Crobot - Mother Brain (cover)

3 / CROBOT – Mother Brain

Quelle énergie ! Quel groove insolent ! CROBOT justifie tout le bien qu’on pensait d’eux avec un nouvel album plus énergique que jamais.

Plus heavy que ses prédécesseurs, “Mother Brain” pourrait bien les faire passer dans une nouvelle dimension en live, et on a hâte de le découvrir !

Lire notre chronique

 

 

 

 

 

 

Evergrey - The Atlantic (cover)

4 / EVERGREY – The Atlantic

L’album que je n’attendais pas.

Après un excellent “Monday Morning Apocalypse” (2006), le groupe s’était perdu en chemin. Tant et si bien que j’avais totalement lâché les Suédois, qui me semblaient cramés… Grossière erreur !

“The Atlantic” est peut-être bien le meilleur album du groupe : compositions inspirées, mélodies ravageuses, et toujours la voix chaude et unique de Tom S. Englund.

Une immense et agréable surprise !

 

 

 

 

Astronoid - Astronoid (cover)

5 / ASTRONOID – Astronoid

Un album hypnotisant et confondant de sincérité. La voix magnifique et éthérée, posée sur des compositions aériennes, m’a touché en plein cœur. Une franche réussite !

 

 

 

 

 

 

 

 

Soen Album 2019

6 / SOEN – Lotus

Enfin l’album que j’attendais ! Si le potentiel était totalement perceptible, SOEN n’avait jusque-là jamais complètement réussi à me convaincre. C’est désormais chose faite avec ce merveilleux Lotus !

Le groupe s’affranchit de ses influences et propose un album plus personnel, à la charge émotionnelle immense.

 

 

 

 

 

 

Destrage - The Chosen One (cover)

7 / DESTRAGE – The Chosen One

Les Italiens peinent à se faire un nom, et c’est une anomalie assez scandaleuse. Année après année, le groupe enchaîne les tueries et aurait sa place au sommet. Plus sage mais tout aussi efficace que ses prédécesseurs, “The Chosen One” est l’album inratable de 2019 pour tout amateur de metalcore un peu barré.

 

 

 

 

 

 

 

Periphery - IV Hail Stan (cover)

8 / PERIPHERY – IV : Hail Stan

Mine de rien, PERIPHERY a atteint un niveau de qualité assez bluffant et le démontre à chaque album. “IV : Hail Stan” ne fait pas exception et reprend les choses-là ou l’excellent “III” les avait laissés.

Le djent n’aura pas été qu’un feu de paille : PERIPHERY en est la meilleure preuve.

 

 

 

 

 

 

 

9 / DIAMOND HEAD – The Coffin Train

J’avais complètement raté le retour de DIAMOND HEAD en 2016. Grand mal m’en a pris, car la nouvelle mouture du groupe ne manque pas d’arguments ! Les vieux briscards sortent un album puissant et moderne, porté par un nouveau frontman franchement excellent.

Lire notre chronique

 

 

 

 

 

 

Savage Messiah - Demons (cover)

10 / SAVAGE MESSIAH – Demons

Je ne pensais pas mettre un jour le groupe dans un top annuel… Doué sans être transcendant, leur speed / thrash mâtiné de heavy faisait le job, sans plus. Sauf qu’en faisant passer le heavy au premier plan, SAVAGE MESSIAH s’est transformé en usine à tubes ! Une collection de hits imparables dont on n’imaginait pas le groupe capable.

 

 

 

 

 

 

 

| MEILLEURS CONCERTS 2019 |

 

Architects à l'Olympia en 2019

Architects à l’Olympia

1/ TOOL, Hellfest, Clisson, 23/06/2019

Peut-être mon groupe préféré, et je ne les avais jamais vus. Malgré l’attente démesurée, le groupe m’a comblé. Dotés d’un son d’une pureté hallucinante pour une prestation en festival, TOOL nous a offert rien de moins qu’un monument de musicalité. Certains se plaindront d’un jeu de scène inexistant : l’intérêt est pour moi ailleurs. Une expérience quasi mystique dans des conditions optimales, un concert qui a lui seul valait le déplacement jusque Clisson !

 

2/ ARCHITECTS, L’Olympia, Paris, 27/01/2019

Mon live report était dithyrambique, il est donc normal que ce concert se retrouve dans mon top annuel. Une charge émotionnelle phénoménale !

| DANS LA CATÉGORIE “AURAIT PU MIEUX FAIRE” |

 

1/ PAPA ROACH – Who Do You Trust ?

J’ai toujours apprécié leur musique, vestige de mes années collège. Mais là, rien n’est à sauver, c’est une catastrophe. Pas un tube dans cet album aussi vite écouté qu’oublié !

 

2/ BRING ME THE HORIZON – Amo

Premier gros gadin pour les anglais !

Évoluer, c’est bien. Bien le faire, c’est mieux. Si j’ai suivi jusqu’ici, avec plaisir et intérêt je dois le dire, leur basculement stylistique toujours plus mélodique, le groupe se prend ici les pieds dans le tapis. Je ne saurais dire à qui s’adresse cet album…

 

3/ WHILE SHE SLEEPS – So What ?

Une immense déception. L’année dernière, dans mes envies pour 2019, j’avais souhaité un album monumental de WSS qui les assoirait sur le trône du metalcore. Raté…
Si l’album n’est pas une immense cata, le groupe se perd dans sa volonté de rendre sa musique plus accessible.

Lire notre chronique

 

4/ LEPROUS – Pitfalls

Après un “Malina” (2017) qui m’avait profondément ennuyé, j’avais envie de croire que le groupe qui m’avait tant fait rêver sur “Bilateral” (2011) ou Coal” (2013) me ferait vibrer à nouveau… C’est peine perdu : “Pitfalls” est encore pire.
LEPROUS continue son évolution stylistique et m’a totalement perdu en route. C’est peut-être bien merveilleux, ce n’est juste plus fait pour moi.

Lire notre Chronique (très positive, pour le coup !)

 

5/ ALLEGAEON – Apoptosis

“Proponent For Sentience” (2016) était une vraie merveille, et je pèse mes mots. Difficile de passer après un tel chef d’œuvre et, malgré tout leur talent, les américains n’ont pas relevé le défi. En offrant un album trop long, trop complexe et manquant d’âme, ALLEGAEON tombe dans le piège de la surenchère. La thèse de l’accident est privilégiée.

 

6/ VOLBEAT – Rewind, Replay, Rebound

Le groupe a pris l’habitude depuis 10 ans de nous sortir des albums mi-figue mi-raisin : une moitié de titre costauds et entraînants, une moitié de morceaux plus sucrés et souvent très chiants. Sur “Rewind, Replay, Rebound”, VOLBEAT bascule du côté obscur de la force et propose quasi intégralement des morceaux ennuyeux et interchangeables. Il est peut-être temps de raccrocher les crampons.

 

 

| CE QU’IL ME TARDE EN 2020 |

russell allen de symphony x à paris en 2019

Russell Allen de Symphony X à Paris

1/ Un nouvel album de SYMPHONY X qui reviendrait vers le prog de “V” (2000) ou “The Odyssey” (2002) !

2/ Le nouvel album de ENVY, qui déçoit rarement.

3/ Si la reformation se confirme : une tournée de MÖTLEY CRÜE en France ? Un groupe que je n’ai encore jamais vu, et que je ne pensais jamais revoir après leur apparente retraite !

Restez connectés pour le reste de nos Top 2019 !

You may also like
Affiche du Hellfest 2021
[HELLFEST] Programmation 2021 !
Cover de Resurrection par ACACIA
ACACIA – Resurrection
Cover de The Origins par Ulvand
ULVAND – The Origins
Pochette de Mother par IN THIS MOMENT
IN THIS MOMENT – Mother

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.