Home > News > [RIVERS OF NIHIL] 1er extrait du nouvel album

[RIVERS OF NIHIL] 1er extrait du nouvel album

Rivers Of Nihil - The Work

RIVERS OF NIHIL (Progressive/Technical Death Metal – Etats-Unis) sortira son quatrième album, « The Work », le 24 septembre prochain via Metal Blade Records. Il sera disponible dans les formats suivants :

  • digipak-CD
  • coffret de luxe (le coffret à couverture rigide comprend : un digipak CD (avec piste bonus), un vinyle bleu avec éclaboussures noires et blanches, un livre photo de 52 pages, une pochette et du contenu exclusif à télécharger)
  • vinyle noir 180g (exclusivité UE)
  • vinyle argenté avec éclaboussures bleues et noires (exclusivité UE – limité à 500 exemplaires)
  • natural clear avec vinyle noir et rouge (exclusif UE – limité à 300 exemplaires)
  • crystal clear w/ white & turquoise splatter vinyl (exclusif Kings Road – limité à 200 copies)
  • vinyle rouge / blanc fondu (exclusif EMP – limité à 200 copies)
  • vinyle orange transparent avec tourbillons noirs (exclusif Eyesore – limité à 300 copies)
  • vinyle marbré argent / noir (exclusif Impericon – limité à 200 copies)
  • vinyle galaxie bleu aqua / jaune canari (exclusivité US)
  • vinyle galaxie blanc / bleu cyan (exclusivité US)

Les précommandes sont ouvertes ici : http://metalblade.com/riversofnihil

Rivers Of Nihil - The Work

En voici la présentation officielle :

RIVERS OF NIHIL sont de retour en 2021 avec « The Work » et nous livrent un album aussi cérébral que viscéral, qui couvre une gamme sonore stupéfiante, les plaçant définitivement dans une catégorie à part.

« The Work » est incontestablement un album très dense et lourd, mais il est bien trop dynamique pour être considéré comme un disque de métal uniquement, et il y a une véritable chaleur qui transparaît, en particulier sur Wait et la magnifique Maybe One Day, où le groupe y a inclus beaucoup plus de voix claires à côté des cris qui déchirent sur des morceaux plus lourds.

Grâce à leur ami Zach Strouse, le saxophone ajoute une fois de plus des couches supplémentaires d’atmosphère à l’ambiance de cet album, utilisant les saxophones baryton, soprano et alto avec beaucoup d’effet.

Après avoir enregistré les guitares et les synthés/claviers dans le home studio d’Uttley, le groupe est retourné pour le troisième album consécutif chez Carson Slovak et Grant McFarland à Atrium Audio pour la batterie, le chant, la basse, le saxophone et le mixage. « Nous avons fait tellement de sessions avec ces gars-là qu’ils sont devenus une extension de notre groupe à ce stade. Ils savent généralement ce que nous aimons, et nous les encourageons toujours à nous bousculer pour améliorer les choses », dit le guitariste Brody Uttley.

Aux côtés du groupe, James Dorton de BLACK CROWN INITIATE a prêté sa voix sur Episode, Grant McFarland a joué du violoncelle sur The Void From Which No Sound Escapes et Stephan Lopez, l’ami d’Uttley, a participé à tous les enregistrements, qui font partie intégrante des textures sonores de l’album.

 

La tracklist :

01. The Tower (Theme from « The Work »)
02. Dreaming Black Clockwork
03. Wait
04. Focus
05. Clean
06. The Void from Which No Sound Escapes
07. MORE?
08. Tower 2
09. Episode
10. Maybe One Day
11. Terrestria IV: Work

 

L’artwork est signé Dan Seagrave et pour un premier aperçu, voici la vidéo du nouveau single, Clean, réalisée par Mike Truehart

You may also like
Immolation - Acts Of God
[IMMOLATION] Nouvel extrait du prochain album
Ghost en concert à Paris en 2022
[GHOST] annonce son nouvel album « Impera »
Ghost - Impera
[GHOST] Nouveau clip à découvrir
Hell Militia - Hollow Void
[HELL MILITIA] dévoile un nouveau morceau

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.