Home > Chronique > SEETHER- Si Vis Pacem, Para Bellum

SEETHER- Si Vis Pacem, Para Bellum

Si Vis Pacem, Para Bellum du groupe seether

NOTE :4/5

SEETHER est de retour avec un nouvel album nommé « Si Vis Pacem, Para Bellum ». Vous ne connaissez pas ? En fait, originaire de Pretoria (continent sud-africain), ils ont parfois à voir avec le grunge via des groupes comme ALICE IN CHAINS et NIRAVANA, mais aiment également pondre du rock plus FM. Je les ai découvert en 2014 avec « Isolate and Medicate » et m’étais pris une sacrée claque, tant l’ombre de Kurt Cobain était présente sur certains titres. L’auteur-interprète du groupe, Shaun Morgan, en est un fan inconditionnel. 

 

 

En tous les cas abordons ce nouvel opus avec curiosité. Ce que j’aime dans cette nouvelle galette, c’est l’émotion qui se dégage des compositions de Shaun ; on y trouve une sensibilité écorchée qui transparaît au fil de ses chansons le tout accompagné d’une propension à jouer sur l’alternance son clair/son disto, comme le faisait Cobain. Du coup, on peut entendre de titres rageurs, lancinants sombres (Dead and doneBegCan’t Go Wrong), d’autres carrément grunge dans la pure tradition avec des titres brillants ( Bruised And Bloodied) ou le très NIRVANIEN au refrain lumineux, Wasteland.

 

 

 Même quand ils rentrent dans la catégorie hit FM, on a quand même le droit à un pont musical qui fait du bien (Dangerous). Les refrains sont souvent accrocheurs et non cajoleurs (Failure) et il y a ce Buried In The Sand, un beau morceau mélancolique et surtout le magnifique Liar à la mélodie imparable. Cela dit, dans la catègorie acoustique, on ne peut que repenser une fois de plus à Kurt, à l’écoute de Written In Stone, qui ressemble un peu à Something in the way.

 

 

Après, certains titres ne m’ont pas vraiment percuté, comme par exemple Let It Go, bien fait, mais dont je trouve le refrain trop convenu. Cela dit, ce “Si Vis Pacem, Para Bellum” est  bien supérieur à son prédécesseur “Poison the parish”, car il est  plus pêchu et moins embarqué dans des refrains gentillets.L’arrivée d’un nouveau guitariste Cory Lowery, y est peut-être pour quelque chose. En tous les cas, j’ai bienaimé et une fois de plus, SEETHER s’affiche comme une valeur sure.

 TRACKLIST:

01. Dead And Done

02. Bruised And Bloodied

03. Wasteland

04. Dangerous

05. Liar

06. Can’t Go Wrong

07. Buried In The Sand

08. Let It Go

09. Failure

10. Beg

11. Drift Away

12. Pride Before The Fall

                                                                                      13. Written In Stone

You may also like
serendipity par seeds of mary
SEEDS OF MARY– SERENDIPITY
My Dying Bride - Macabre Cabaret
[MY DYING BRIDE] Nouvelle lyric video
BÖNDBREAKR présente Böndbreakr
BÖNDBREAKR-Böndbreakr
VISIONS OF ATLANTIS - A Symphonic Journey To Remember
[VISIONS OF ATLANTIS] – Nouveau single live

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.