Home > Chronique > WARBRINGER- Weapons Of Tomorrow

WARBRINGER- Weapons Of Tomorrow

weapons of tomorrow par warbringer

 

NOTE :3.5/5

WARBRINGER est de retour avec leur 6e album : ” Weapons of Tomorrow”. Au menu de ce nouvelle galette, un mix de différentes influences. Effectivement issu de la vague revival, ce groupe montre qu’il sait varier son menu tout en dispensant une musique de qualité. On a le droit à des titres bien speed, comme ce Firepower Kills qui ouvre le bal et qui me rappelle un peu la folie des tout premiers RAVEN. Dans la même gamme, on peut y découvrir Unraveling ou le sombre et accrocheur Outer Reaches nanti d’un solo mélodique. J’ai bien aimé aussi Power Unsurpassed, entre « dynamite » et fun, tranchant comme un rasoir, simple et efficace.

 

 

Il y a des titres plus lents, tel ce Crushed Beneath the Tracks, léger comme un 38 tonnes ou bien Defiance of Fate, qui commence comme une ballade thrash puissante à la TESTAMENT et qui monte en intensité, ourlée d’une voix death/black. Et puis en deuxième partie d’album, on découvre Heart of Darkness. Le travail de la basse y est vraiment bien vu, et les changements de tempo y font merveille, allant même jusqu’à nous asséner quelques blast beat qui tombent drus sur nos têtes. À remarquer le coté mélodique de la chose avec un, je ne sais quoi, de néoclassique. N’oublions pas non plus Notre Dame (king of Fools), théâtral et désespéré, avec quelques pointes de death de-ci de-là.

 

 

Quant aux musiciens, rien à redire, ils sont maîtres de leurs instruments à commencer par les solos de première bourre, la section rythmique, souvent changeante, et la voix de John Kevill qui apporte son supplément de rage. Peut-être moins rentre dedans que les premiers albums, mais en tous les cas empruntant des chemins et des sonorités qui font dire que, tout en restant sur les rails du old school, WARBRINGER, sait varier son propos. Il n’est pas facile de sortir du carcan thrash « vieille école », cependant eux l’ont fait. Après voilà, les puristes y trouveront peut à redire, mais je le pense, avec respect.

 

 TRACKLIST :

1. Firepower Kills
2. The Black Hand Reaches Out
3. Crushed Beneath the Tracks
4. Defiance of Fate
5. Unraveling
6. Heart of Darkness
7. Power Unsurpassed
8. Outer Reaches
9. Notre Dame (King of Fools)
10. Glorious End

You may also like
Empyrium - Über Den Sternen
[EMPYRIUM] 1er extrait du prochain album
Scour - Black EP
[SCOUR] Le nouvel EP est sorti
saylum par silent dawn
SILENT DAWN- Asylum
live in mexico city par iron maiden
IRON MAIDEN- Nights Of The Dead, Legacy Of The Beast – Live In Mexico City (2020)

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.