Home > Chronique > WITHIN NOSTALGIA- Void And Decay

WITHIN NOSTALGIA- Void And Decay

void and decay par within nostalgia,

NOTE : 3.5/5

De par le vaste monde, le metal est presque omniprésent et le Canada ne déroge pas à la règle, car c’est une contrée où il est bien implanté. En voici un exemple. Imaginez une musique qui associe en son sein, un sens de la mélodie accrocheuse un peu old school, des guitares portant des riffs qui vous emportent le cœur (City of Nameless Faces), des airs presque positifs (City of Nameless Faces, Beneath Unworthy Presence) ou plus sombres en fin d’album (Higher Than My Fears Desideratum) . Quant aux genres abordés et bien on est dans un mélange de métal mélodique, de post black, le tout pigmenté de passages plus ambiants qui font penser à du progressif d’antan, quand ce dernier se nommait rock planant.

 

 

Rajoutez à cela quelques parties de ce qu’on pourrait appeler du gothique. On y trouve une voix féminine qui se décline en gosier clair et growl black, quant aux guitares sont fluides et plutôt porteuses. En fait, il s’agit du deuxième album du groupe canadien WITHIN NOSTALGIA qui nous propose avec ce « Void & Decay, », un album plutôt sympathique (j’adore les deux premiers titres.).

 

 

Créé en 2013, ce combo se compose d’Alyssa Broere et de Kye Bell. Ils sont inspirés par la nature et l’émotion humaine, celle qui se dégage du subconscient, mais du côté sombre. Cependant, cet EP aux titres qui peuvent durer assez longtemps, dégagent tout de même quelque chose de souvent positif et d’assez entrainant.

 

 

Pour finir, Même si j’ai pu lire une critique assez négative quant à la voix de la chanteuse, perso, je l’aime bien, car elle apporte une saveur particulière à leur metal. Franchement, en ce qui me concerne, cette galette est une bonne surprise. C’est fluide, entrainant et presque rafraîchissant, mais d’une fraîcheur qui n’empêche pas une certaine part d’ombre. Et puis ils n’ont beau être que deux, on les croirait bien plus que cela, car leurs titres ont du relief. Sympa.

  TRACKLIST :

1. City of Nameless Faces
2. Beneath Unworthy Presence
3. Blacklight
4. Higher Than My Fears
5. Desideratum

 

 

 

You may also like
Fyrnask - VII - Kenoma
[FYRNASK] Extraits du prochain album
Crypta annonce la sortie de leur premier album le 11 juin chez Napalm Records
CRYPTA annonce la sortie de son premier album, Echoes of the Soul
dark horse white horse - promo
DARK HORSE WHITE HORSE – Marcela Bovio, 01/04/2021
Gojira - Fortitude
[GOJIRA] Nouvelle lyric video

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.