Home > Chronique > ZOMBI – 2020
zombi - 2020

 

NOTE : 4/5

Si la succession de cadres et de lignes géométriques sur la pochette vous font craindre une musique synthétique et sans âme, détrompez-vous. Sachez juste que ZOMBI fait du fond dense avec une forme simple.

Pour le style, on est à mi-chemin entre du stoner et du rock prog teinté d’electro. En gros, on troque un road-trip désertique contre une ballade urbaine en métro aérien. Et pas de chant. Juste des instruments mécaniques au service d’une musique organique. Après un premier morceau rythmé, épique, et un peu triste (Breakthrough & Conquer), on embarque pour une succession de morceaux aux thèmes répétitifs et entêtants, des rengaines qui vous imprègnent comme des programmes. Et une fois le morceau chargé à 100%, morceau suivant.

Les deux cerveaux de ZOMBI (Steve Moore et Anthony Paterra) savent jouer avec retenue et ne sont jamais démonstratifs, ce qui facilite l’immersion et nous fait juste regarder différemment autour de nous en oubliant qu’on écoute de la musique. Il y a bien la batterie qui se lâche sur Fifth Point of the Pentangle. Comme pour rattraper la légèreté soudaine provoquée par l’électro-pop XYZT (trop édulcoré et qui manque de pertinence), la batterie nous parle à nouveau et nous ré-embarque dans le bitume et l’acier. Le cadre est toujours là.

Cet album illustre parfaitement sa pochette : le désert au milieu de la ville, l’aridité au milieu du foisonnement, la désolation au milieu de la civilisation. Une vision défaite du monde du monde réel mais pas assez dystopique pour tomber dans le style indus. Il y a quand même une désinvolture, une mélancolie, un thème général qui nous accroche car le but ici est de voyager, pas de se descendre, et pourtant.

Et pourtant c’est assez sombre. Sombre et pesant, comme une immense structure qui nous empêche de voir le soleil. « 2020 » est une bande-son synthétique qui balance du chaud au froid avec brio et qui marie inquiétude et mystère avec élégance.

À écouter absolument avant de passer en 2021.

 

TRACKLIST

1. Breakthrough & Conquer

2. Earthscraper

3. No Damage

4. XYZT

5. Fifth Point of the Pentangle

6. Family Man

7. Mountain Ranges

8. First Flower

9. Thoughtforms

You may also like
Tombs - Under Sullen Skies
[TOMBS] 2 extraits du nouvel album
serendipity par seeds of mary
SEEDS OF MARY– SERENDIPITY
My Dying Bride - Macabre Cabaret
[MY DYING BRIDE] Nouvelle lyric video
BÖNDBREAKR présente Böndbreakr
BÖNDBREAKR-Böndbreakr

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.